Accueil » 2017 » novembre » 14

Le devoir de mémoire n’est pas un vain mot

BORDEAUX-SAINT-CLAIR. Deux jeunes porte-drapeaux, Séraphin Livet et Amaury Omnes ont été officiellement intronisés.

Le Côte d'Albâtre


La commémoration du 11 novembre aura été le témoin d’un moment bien émouvant au pied du monument aux Morts. En effet, deux jeunes citoyens, Séraphin Livet et Amaury Omnes, pour qui le devoir de mémoire n’est pas un vain mot, ont été intronisés porte-drapeaux. Mais Il est peu courant qu’un grand-père de 85 ans transmettre le drapeau de l’Association des Anciens Combattants à son petit-fils de 17 ans, alors qu’un de leurs aïeux de 14/18 figure sur le monument.

(suite…)

Share