Accueil » Dans nos communes » Passionné et bricoleur

Passionné et bricoleur

SAINT-JOUIN-BRUNEVAL. A l’heure de la retraite, Christian Poupel s’amuse à rénover des tracteurs anciens.

Saint-Jouinais, à l’heure de la retraite, Christian Poupel est revenu dans son village après avoir exercé son métier d’ingénieur à Paris, Eu, Bruxelles, Saintes où sa dernière mission consistait à développer des bornes de recharge pour véhicules électriques chez Saintronic. Ce jeune retraité est un passionné par les véhicules d’époque. Il possède une 203, une 404 cabriolet mais aussi un « Société Française Vierzon » SFV, qui était le tracteur de la ferme de son enfance. Il achète tout d’abord un SFV 204 à rénover à Toulouse puis un SFV 202 pour pièces. La rénovation du SFV 204 lui prend quelques mois, mais malchance, lors d’une sortie, il perd son volant d’inertie sur la route. « il était mort, il aurait nécessité une grosse réparation, ce qui était bien trop compliqué pour l’amateur que je suis ». Nullement découragé, Christian décide alors de prendre le SFV 202 acheté pour pièces et de le rénover. Après quelques mois et beaucoup de patience, il était opérationnel et c’est dans le camion de déménagement, qu’il est arrivé à Saint-Jouin. Depuis août 2015, la loi Macron autorise tout titulaire du permis B à conduire un tracteur agricole en charge roulant à moins de 40 km/h, Christian s’est attelé à rénover une remorque Orenge de 5T PTC compatible avec les 24ch de son SFV 202. Et lui qui s’est lancé dans la rénovation d’une veille ferme, il a le plaisir de s’en servir comme aujourd’hui pour aller à la déchetterie, non sans une petite pointe de fierté !

Le Côte d’Albâtre

Share

2 commentaires

  1. SALENNE Jean dit :

    Bonjour

    Bravo à Christian !!! et bon courage car il y a du travail pour entretenir en bon état ce matériel ancien .

    Cordialement

    Jean

  2. CHASTANET Francis dit :

    BRAVO Christian, pour avoir eu le plaisir de faire un bout de route pro à tes côtés avant de me passer le relais, je rends hommage en tant que fils d’agriculteur, à ta curiosité et à ta passion pour le bel ouvrage et aussi ici, au talent réel et à la pugnacité.
    En espérant avoir un jour l’occasion de passer par la Côte d’Albâtre et d’admirer cette renaissance. Bien amicalement. Francis

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.