Accueil » Dans nos communes » Des pages d’histoire

Des pages d’histoire

VERGETOT. Gilles Cappe s’est plongé dans les archives communales et livre un recueil enrichissant « Au fil de la mémoire communale ».

Le Côte d'Albâtre

Lorsque Gilles Cappe, directeur d’école à la retraite et secrétaire de mairie s’était plongé dans les archives communales pour retrouver l’histoire de ceux dont le nom était inscrit sur le monument aux morts, il avait découvert alors que les archives recelaient de nombreux trésors. Il n’en fallait pas plus pour piquer la curiosité de ce passionné d’histoire et lui donner l’envie de poursuivre ses recherches. Au fil de cette plongée dans le temps, il découvrait de nombreux documents dont le plus ancien est un acte de baptême de 1618, les registres d’appel de l’école et les délibérations du conseil municipal depuis 1800 mais aussi plein d’anecdotes. Ainsi, il s’est aperçu que le village avait eu sa version « Don Camillo et Peppone » pendant le 19e siècle, municipalité et église n’étaient pas souvent d’accord. Dans son ouvrage enrichi de nombreux documents et photos dont une de la classe de 1898, on découvre la construction de la mairie-école suite à une délibération du conseil municipal de 1832, que le conseil dressait tous les ans une liste d’élèves admis gratuitement à l’école, que la méthode traditionnelle consistait d’abord à apprendre à lire et dans un deuxième temps à écrire. On s’aperçoit que les réunions du conseil étaient parfois mouvementées. Parmi les anecdotes, une lettre du sous-préfet de l’époque qui rappelle qu’une prime de 1F50 par hectolitre est accordée pour la chasse… aux hannetons ! Des pages d’histoire que Gilles Cappe a sorties de l’oubli. Cet ouvrage très enrichissant, édité par la municipalité, a été distribué à tous les Vergetotais.

Le Côte d’Albâtre

Share

Un commentaire

  1. Toussaint dit :

    Salut Gilles, je suis tombé sur ton projet par hasard. Quelle merveilleuse idée!
    Cela serait sympa de se revoir. Ne sachant pas si ce message te parviendra, je m’arrête là.
    A bientôt peut-être !
    Michel Toussaint.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.