Accueil » Dans nos communes » Construire le meilleur pour les collectivités et le bien des administrés

Construire le meilleur pour les collectivités et le bien des administrés

FONGUEUSEMARE. Le maire Georges Chedru espère que le rapprochement avec la CODAH verra son aboutissement cette année.


La présentation des voeux est toujours l’occasion pour une municipalité, de faire le point sur l’année écoulée et d’aborder les perspectives. Samedi, en présence de Charles Revet sénateur et Florence Durande, conseillère départementale et présidente de la Com’com, le maire Georges Chedru, entouré de l’équipe municipale, n’a pas failli à la tradition.

Après un tour d’horizon sur le plan international et national, arrêt sur la commune où l’élu a évoqué une année paisible avec ses joies et ses peines avant de rappeler les réalisations (peinture du plafond de la chapelle, remise en état du mur de la cantine, travaux pour lutter contre les inondations impasse de la Mare). L’année aura vu également le retour à quatre jours à l’école, une réforme qui a demandé beaucoup d’efforts humains et financiers aux communes pour une expérience finalement assez courte. « Je sais que faire et défaire, c’est toujours travailler mais quand même je suis un peu amer au regard de l’énergie dépensée ». Georges Chedru en a profité pour remercier les enseignants ainsi que tout le personnel du SIVOS pour la qualité de leur travail et leur engagement auprès des enfants ainsi que Luc et André pour leur collaboration au sein du SIVOS. Le maire s’est alors tourné vers 2018.

Projets 

En février, démarrera la première phase de la mise en accessiblité de la mairie. Il s’agit de la partie extérieure. Pour la partie intérieure, il a précisé qu’un dossier de demande de subvention auprès du département avait été réalisé, les travaux pourront démarrer dès retour de l’accord. Des travaux de réparation sur la façade de la chapelle seront également effectués. Une réflexion sur l’enfouissement des réseaux au Mont Rôty est menée. Le SDE a d’ors et déjà été interrogé. Une réflexion avec le département pour ralentir la vitesse des voitures à l’entrée du village, côté cimetière, est en cours. « En fonction du résultat de ces études et si et seulement si, le coût est acceptable pour la commune, nous finaliserons ».

Georges Chedru ne pouvait faire l’impasse sur le rapprochement avec la CODAH, mariage râté en 2017. Il espère que ce sujet verra son aboutissement cette année soulignant qu’il y avait une vraie cohérence, le bassin de vie étant orienté vers Le Havre. « A nous élus, de penser et construire le meilleur pour nos collectivités et le bien de nos administrés » Son caractère optimiste le porte à croire que, pour y arriver, l’intelligence des hommes prendra le dessus des petites querelles, souvent stériles, où l’égo de certains prend parfois le pas sur l’intérêt collectif. Avant de conclure, il a remercié Jean-Pierre Recher, directeur des services à la Com’com, qui répond toujours présent aux sollicitations des élus, les associations qui oeuvrent pour le village, l’ANAF, Le Trait des Hautes Falaises, Class Plus sans oublier Jean-Marc Marais, secrétaire de mairie, l’équipe municipale sur laquelle il sait pouvoir compter en toute circonstance.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.