Accueil » Dans nos communes » Le symbole du bonheur retrouvé

Le symbole du bonheur retrouvé

LE TILLEUL. Le drapeau du comité du Souvenir du Général de Gaulle au Pays des Hautes Falaises a été dévoilé au cours d’une cérémonie.

En février 2007, à l’initiative de Claude Lesueur, alors maire du Tilleul, le comité du souvenir du Général de Gaulle au Pays des Hautes Falaises voyait le jour. A cette époque, aucune structure n’existait sur le département et c’est après une visite au siège de la fondation des amis du Général de Gaulle et après avoir rencontré les responsables, que fortement encouragé par Michel Anfrol, le professeur Oumont et Mme Claude Marmot, que Claude Lesueur créa le comité avec l’aide de quelques bonnes volontés. L’objectif, favoriser la connaissance de l’oeuvre et de l’action du Général, entretenir le souvenir de celui qui fût à la fois le premier des français et le premier en France. En mars dernier,Jean-Marie Bailly, président de l’association prenait la décision d’attacher un drapeau au comité, percevant que l’emblème était important pour M Lesueur, projet qui fut adopté par le conseil d’administration, comme la modification du nom qui devient : le comité de souvenir du Général de Gaulle au Pays des Hautes Falaises et ses environs. Drapeau qui a été dévoilé mardi en présence du conseil municipal, de Bertrand Lefrançois conseiller général et des membres du comité et sur lequel figure les falaises, la croix de Lorraine, le monument de Bruneval et la devise « le jour va venir » Une symbolique très forte puisque cette phrase fût prononcée par le Général dans son légendaire discours prononcé lors de l’inauguration du premier monument à Bruneval le 30 mars 1947, prélude à la constitution du RPF qui ouvrait une ère politique nouvelle en France et jetait les bases de la 5e République. Au cours de son discours, Jean-Marie Bailly a rappelé que De Gaulle fût l’homme de la France « Une et Indivisible ». La cérémonie s’est poursuivie par la bénédiction du drapeau par l’abbé Tassel.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.