Accueil » Dans nos communes » La compagnie des doudous

La compagnie des doudous

CRIQUETOT-L’ESNEVAL. Quatre assistantes maternelles se regroupent et mutualisent leurs connaissances.

Se regrouper pour exercer leur activité professionnelle ensemble et en dehors de leur maison afin de rompre l’isolement, de mutualiser leurs connaissances, d’évoluer dans leur métier, un projet sur lequel travaillaient depuis un an, Sandrine Quinn, Karine Morisse, Elsa Hauchecorne et Stéphanie Nicolas. Un projet qui est devenu une évidence en janvier après s’être rendues dans une maison d’assistantes maternelles créée depuis un an à Saint-Vigor d’Ymonville et où elles ont été accueillies à bras ouvert et pu constater l’épanouissement général, tant du côté des nounous que du côté des enfants. Il était évident que chacun en tirait un bénéfice. Après neuf mois de gestation, de démarches, il a fallu trouver la maison, obtenir la modification de leurs agréments, et de travaux, la compagnie des doudous ouvrait le 9 septembre. Une maison avec jardin, entièrement dédiée aux enfants, conçue et aménagée pour eux, ce qui diffère d’un accueil chez soi. Composée d’une pièce à vivre de 40 m², d’une cuisine, d’une salle de cloisonnement pour les activités plus calmes, avec un coin lecture, deux chambres à l’étage avec un espace pour les changer, deux salles de bain et deux sanitaires indépendants à chaque niveau, la maison des doudous offre des espaces lumineux, à la décoration et au mobilier aux couleurs pimpantes où les enfants pourront s’épanouir et apprendre (autre avantage) à vivre en collectivité dès leur plus jeune âge. Vendredi, lors de l’inauguration en présence du maire Alain Fleuret, d’Hélène Aubourg (2e adjointe), Mme Lemaitre et M Godefroy de l’agence immobilière, de Mme Lambert, puéricultrice du conseil général chargée du suivi, de parents, elles ont remercié la municipalité qui a très bien accueilli le projet, donné un petit coup de pouce en offrant un frigidaire et une machine à laver, M et Mme Guérout, les propriétaires qui leur ont fait confiance sans oublier leurs maris, les bénévoles, leurs enfants qui se sont investis à fond dans les travaux, travaux financés par elles-mêmes. Un projet ambitieux et sympathique a souligné le maire et qui sera peut être le déclencheur d’autres projets dans le canton. L’accueil est de seize enfants, à partir de deux ans et demi, du lundi au vendredi de 7h à 19h mais il affiche déjà complet. Quant aux nounous, après seulement trois semaines d’ouverture, elles n’ont aucun regret de s’être lancées dans cette aventure « que du bonheur ».

La compagnie des doudous
6 rue André Gide

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.