Accueil » Dans nos communes » « Le confinent nous a donné du temps »

« Le confinent nous a donné du temps »

Pat, une nos fidèles lectrices nous fait partager ses réflexions.

Combien de fois, avons-nous dit « Je n’ai pas le temps » ?. Des centaines de fois voire des milliers. De tout temps, nous avons dit à nos enfants « Dépêche toi, on n’a pas le temps ». A ses collègues dans un couloir : « On se verra plus tard, je n’ai pas le temps… », à sa famille au téléphone : « Désolé, je ne peux pas venir ce week-end, je n’ai pas le temps ». Nous courrons toujours après le temps pour le rattraper, mais hélas nous ne rattrapons pas le temps perdu.

Aujourd’hui, on nous donne du temps. Aussi brutal qu’un coup de poignard. On nous a imposé du temps. On nous confine pour notre bien et là, on se retrouve avec du temps à ne plus quoi savoir en faire et pourtant ce temps que nous avons tant voulu, nous l’avons. Le temps de se reposer, de penser, de « farnienter », de parler au téléphone avec nos familles, amis, collègues. Le temps de ranger, de nettoyer, de faire place nette dans nos placards et armoires, le temps de lessiver sa cuisine voire d’autres pièces, le temps de jardiner (bien sur si on a la change d’en avoir un d’autant que le soleil lui n’est pas resté confiné ces derniers temps), le temps d’apprendre à cuisiner, à coudre, à broder, à tricoter (tout autant que nous ayons le matériel nécessaire chez soi), le temps de faire des mots croisés, mots fléchés, sudoku… le temps de lire, d’écrire. Le temps de regarder la télé, d’écouter de la musique, de voir de bons films. Le temps de ranger sa bibliothèque par ordre alphabétique ou par thèmes. Le temps de se poser et de ne rien faire. Le temps de prendre un bain prolongé. Le temps de trier ses photos (albums ou fichiers).

Une question m’ a été posée ce matin : « As-tu été perturbée par le changement d’heure ?. Et bien pour la première fois, j’ai dit non. Le changement d’horaires ne m’a pas impacté car j’ai du temps. Depuis le confinement, je suis occupée à faire ce ne je n’ai jamais le temps de faire. Le temps, je ne le cherche plus, je l’ai et j’en profite. Je dors mieux car moins stressée (depuis que j’ai renoncé à écouter la radio ou les informations à la télévision). Je mange mieux (j’ai pris des kilos) car je cuisine. Mes déchets ont diminué par 4 car je ne jette plus, je consomme mieux. Je dépense peu. Des petites économies certes mais que j’apprécierai quand la vie sociale reprendra ses droits. Plus besoin de se maquiller (avec un masque sur le visage, je n’en vois pas l’intérêt), de se parfumer (car je sors peu ou pas, environ une fois par semaine pour les courses), je fume moins. Ma voiture n’a pas quitté sa place depuis le premier tour des élections (ma dernière sortie en voiture) donc je n’ai pas besoin d’essence… autant de choses qui me permettront d’économiser.

Alors prenons ce temps…

Et vous, comment vivez-vous le confinement ? Comment employez-vous le temps qui vous ait donné ? Si vous faites partie de ceux qui télétravaille, comment organisez-vous vos journées, comment gérez-vous le travail et les enfants si vous en avez ? Avez-vous mis en place des rituels, des activités pour vos enfants ? Pratiquez-vous une activité sportive dans votre jardin, dans la maison… Faites-nous part de vos réflexions, de vos idées…

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.