Accueil » Culture » Un enchantement

Un enchantement

GONNEVILLE-LA-MALLET. Bonheur et émotion étaient au rendez-vous du concert du festival Echo d’orgues.

Vendredi soir, le second concert du festival Echo d’Orgues n’a pas démenti la renommée qui est la sienne. Du bonheur et de l’émotion pour le public venu nombreux goûter au plaisir d’une soirée musicale avec Pascal Estrier à l’orgue et Annick Villanueva, soprano. Né au Havre, Pascal Estrier a étudié l’orgue au Havre, Poitiers puis à Rouen. Il est organiste titulaire de l’église Saint-Vincent de Paul. Annick Villanueva a d’abord étudié la clarinette (1er prix de clarinette et de musique de chambre du Conservatoire National Supérieur de Lyon).

Puis elle a découvert la pratique du chant lyrique. Aujourd’hui, elle chante de plus en plus et enchante son public avec une voix de soprano dramatique. Pascal Estrier a expliqué les différents jeux d’un orgue, ses tonalités. « Lorsqu’on accompagne une chanteuse, il faut s’adapter et obtenir le bon équilibre ». Nul doute que la communion de l’orgue et la voix auront été parfaite. Le concert s’articulait en trois parties, classique, romantique et moderne. La 1ere a débuté par Plein Jeu (du livre d’orgue) de Pierre du Mage. Puis Annick Villanueva a interprété trois pièces dont Lascia chio pianga, une aria écrite par Georg Friedrich Haendel. Pascal Estrier a terminé en interprétant le Prélude du Te Deum de Marc Antoine Charpentier au cours duquel le public a pu entendre le grand jeu d’un orgue. La seconde était constituée de pièces religieuses (César Franck, Canteloube, Fauré, Alexandre Guilmant). Le voyage au travers des siècles s’est poursuivi avec des œuvres de Giulio Caccini, Rossini, Rachmanivov (orgue et clarinette), Hahn, Vaughan Williams. Une sublime soirée qu’ont offert ces brillants musiciens et qui s’est achevée sous les ovations du public.

Prochain et dernier rendez-vous, le mercredi 21 juillet à 21h, en l’église de Criquetot-l’Esneval avec l’ensemble Théodora.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.