Accueil » Culture » Un hymne à la mer, ses pêcheurs, ses oiseaux…

Un hymne à la mer, ses pêcheurs, ses oiseaux…

ANGERVILLE-L’ORCHER. La mer, source d’inspiration infinie pour l’artiste peintre, Françoise Lepreux.

C’est une nouvelle exposition qui a pris place à la mairie. Les artistes se suivent, ne ressemblent pas sinon par le talent qu’ils ont en commun. Le maire Frédéric Basille et Patrick Brière à qui l’on doit ses rendez-vous, insistent sur la qualité, la variété des expositions. Jusqu’au 30 novembre, Françoise Lepreux expose trente toiles, de magnifiques huiles, où la mer est prédominante, la mer et ses bateaux sur ber, ses barques, les cabanes de pêcheurs déclinées en divers endroits, les cordages, les pêcheurs, les ramailleurs de filets, les bouées, les carcasses rouillées, typiques.

On s’évade, on « entend » le cri des mouettes, le clapotis des vagues, on hume le parfum des embruns… Une toile à l’entrée de la mairie attire le regard « Port à sec » superbe. Un premier aperçu d’une visite qui promet et tient ses promesses. Résidant à Saint-Sylvain, Françoise Lepreux expose dans la région, exposions personnelles, elle intervient dans les salons de Maromme, Notre-Dame-de-Gravenchon. Elle est membre de la Grand Voile à Fécamp, sociétaire du Salon de Rouen. Son talent est reconnu, plusieurs fois primée et invitée d’honneur. Son père, architecte, l’emmenait en balade dans toutes les expositions. « J’ai baigné dans ce domaine artistique ». Elle a fréquenté les Beaux-Arts de Rouen, les ateliers d’Emmanuel Lemardelé, Régis Bouffay et Annick Puybarreau, des artistes renommés. Au début, c’était uniquement en loisir, mais le virus attrapé, cela a pris des proportions, une passion qui ne s’est jamais éteinte, bien au contraire. Si elle a fait de l’aquarelle, du pastel, elle travaille uniquement avec de l’huile maintenant. La mer est sa source principale d’inspiration, elle présente également quelques natures mortes réalisées en atelier, ses voyages aussi lui inspirent des thèmes. L’artiste cherche le côté atypique du sujet en privilégiant les formats « carré » ou « double carré », en cadrant serré, pour faire circuler la lumière. Une exposition à ne pas rater. Une fois encore, Patrick Brière nous invite à découvrir une artiste talentueuse. Visible aux heures d’ouverture de la mairie et le samedi 12 et dimanche 20 novembre de 15h30 à 17h30 en présence de l’artiste.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.