Accueil » Dans nos communes » Bilan et projets

Bilan et projets

SAINTE-MARIE-AU-BOSC. Le maire Gustave Masson rappelle que si les évolutions sont nécessaires, le conseil municipal doit faire respecter l’identité rurale.

Dimanche, comme il est de tradition, le maire Gustave Masson aura clôturé les cérémonies des voeux du canton de Criquetot. Devant un aéoropage composé d’autorités civiles, militaires, religieuse et de nombreux Marigyptiennes et Marigystiens, et en présence de Charles Revet sénateur, de la sénatrice Agnès Canayer, des conseillers départementaux Jean-Louis Rousselin et Florence Durande, Marie-Agnès Poussier-Winsback maire de Fécamp, l’élu a tout d’abord évoquer les dramatiques évènements qui ont frappé la France; Après un tour d’horizon sur 2015 au cour duquel il a abordé le projet de rapprochement avec la CODAH « Ces évolutions sont nécessaires mais nous devons faire respecter notre identité rurale » l’ édile a remercié les membres du CCAS, précisant que si le CCAS avait été supprimé depuis le 1er janvier, les actions sociales de la commune se poursuivraient, mais seraient dorénavant gérées à la source, directement sur le budget communal et la commission continuerait à fonctionner comme auparavant. Au titre des projets, il est prévu la création d’un nouveau columbarium, l’électrification du carrefour de la ferme Oursel vers la Poterie, l’établissement d’un agenda d’accessibilité programmée pour répondre à l’obligation de mise en accessibilité des établissements recevant du public, soulignant que certaines réalisations sont simples et peu onéreuses à mettre en place en attendant des travaux plus conséquents, citant par exemple la mise en place d’une sonnette, une rampe et de la boîte aux lettres à la bonne hauteur. L’intérieur du nouvel atelier réalisé en 2015 sera achevé par l’employé communal. Si l’année sera de nouveau une année compliquée surtout financièrement, le maire a confirmé que les taux d’imposition ne seront pas revus à la hausse. Puis il a remercié toutes les personnes qui s’investissent pour animer le village, qui prennent part à la vie associative, les enseignants et personnels du RPI…

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.