Accueil » Dans nos communes » A la rencontre des habitants

A la rencontre des habitants

SAINT-JOUIN-BRUNEVAL. Du Tréport au Mont-Saint-Michel, Hervé Réaux part à la découverte du littoral normand avec un équipage insolite.

Sur la plage, l’attelage attire l’attention, une 4l des années des années 70, un petite caravane alimentée par un panneau solaire et deux batteries cellules, un solex 3800. Darnétalais, Hervé Réaux est parti du Tréport le 15 février à la découverte du littoral normand dans le cadre de la réunification de la Normandie. Destination finale, le mont Saint-Michel. Sa démarche est désintéressée, axée sur la rencontre des gens « le citoyen est au coeur de tout » prendre le temps de discuter, de tout, de la région, de la nature,de la société… Parti dans un climat post-attentat, il est convaincu que les gens ne sont pas comme çà et lui ne dit pas « méfie té » mais « ouvre té, ouvre té encore, ouvre té toujours ». Pourquoi le littoral ? « notre région est celle qui a le plus long littoral côtier, 710 kms » Cela fait déjà trois semaines qu’il est arrivé à Saint-Jouin. L’accueil reçu, les rencontres, le cadre ont fait qu’Hervé s’est attardé sur cette partie du littoral mais comme il le souligne, il n’a pas de but précis, n’a pas établi une feuille de route avec un timing, non il prend son temps, le temps de découvrir les lieux, d’échanger. Aujourd’hui, il invite chacun à s’exprimer sur son mur de paroles. Le contact est chaleureux, les discussions s’engagent avec lui mais aussi entre les promeneurs, les touristes et chacun laisse tantôt une phrase, un mot, un dessin. Le mur va être vite se couvrir. Une belle rencontre tant l’homme est chaleureux, vrai. On peut suivre son périple sur sa page Facebook « A la découverte du littoral normand » où sont déjà plus de 200 vidéos et photos.

Le Côte d’Albâtre

Share

4 commentaires

  1. BOQUET dit :

    comment ne pas aimé notre normandie est très belle JE SUIS UNE SAINT JOUINAISE

  2. VIGNES dit :

    A la rencontre des habitants, à la rencontre de soi, à la rencontre du nous. Aller à la recherche du merveilleux par l’ouverture du regard. Pour se rapprocher de l’essentiel, sortir de l’appris, se réapproprier le rapport à l’autre sans les artifices qui nous brouillent, nous encombrent, nous détournent du sens. Le sens étant de s’incarner, d’incarner sa/nos vie avec ce qui bouillonne de plus juste, de plus créatif, de plus libre et généreux dans le jeu. Rêveuse vous allez dire, peut être mais non puisque cela c’est produit…….!

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *