Accueil » Dans nos communes » Un regard sensible sur l’accueil des réfugiés

Un regard sensible sur l’accueil des réfugiés

SAINT-JOUIN-BRUNEVAL. Le film d’Ariane Doublet « Les réfugiés de Saint-Jouin » en avant-première au cinéma Les Arts de Montivilliers.


Si les statistiques de l’immigration continuent de faire l’objet de débats passionnés et passionnels, voilà un film qui regarde la question de l’accueil de réfugiés de façon sensible et dédramatisée. En septembre 2015, la commune de Saint-Jouin-Bruneval, à l’appel du ministère de l’intérieur, se porte volontaire, comme des centaines de villes et de villages de France, pour accueillir une famille de réfugiés syriens.

Et puis, plus rien. Des centaines de logements proposés restent vides, dont celui de Saint-Jouin, pendant des semaines, des mois. Les nouvelles tardent à venir. Commence une période incertaine, de longue attente. L’hostilité sourde et anonyme s’exprime mais la mobilisation citoyenne ne faiblit pas. C’est finalement l’association Franco Syrienne Revivre qui permet enfin à une famille syrienne de se reconstruire à Saint-Jouin-Bruneval depuis le mois de décembre 2016. La réalisatrice, Ariane Doublet a suivi l’accueil de cette famille de réfugiés. Son film « Les réfugiés de Saint-Jouin » sera projeté le 8 septembre à 20h au cinéma « Les Arts » de Montivilliers. Durée 58 mn.

Le Côte d’Albâtre

Share

Un commentaire

  1. SALENNE Jean dit :

    Bonjour

    Certains élus profitent malheureusement du malheur des gens pour faire leur pub personnelle et en plus aux frais de leurs administrés .
    Cela démontre encore une fois leur état d’esprit  » C’EST NOUS LES MEILLEURS  » mais quand ils arnaquent par des non dit ou mensonges une personne lors de la vente d’une maison : SILENCE !!!! ( info de vive voix de cette personne qui était vraiment dépitée de leur manière d’agir )
    Vraiment NAVRANT !!!
    Cordialement
    Jean
    Jean

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *