Accueil » Dans nos communes » Un moment de recueillement

Un moment de recueillement

SAINT-JOUIN-BRUNEVAl. Le comité du Souvenir du Général de Gaulle au Pays des Hautes Falaises et ses environs a commémoré le discours du Général de Gaulle du 30 mars 1947.


Vendredi, accompagné du maire François Auber, le comité du Souvenir du Général de Gaulle au Pays des Hautes Falaises et de ses environs s’est rendu au Mémorial de Bruneval pour commémorer le discours du 30 mars 1947 prononcé par le Général de Gaulle lors de l’inauguration du premier monument erigé en mémoire du raid de Bruneval du 27 février 1942.

Dans son discours, le Général rendait hommage à la Résistance Française, soulignant qu’elle fût, qu’il fallait qu’elle fût, une et indivisible comme la France qu’elle défendrait. Devant le premier panneau du Mémorial, le président André Burguet a demandé à l’assemblée une pensée pour leur compagnon Marcel Vasselin qui ne peut se déplacer et a souligné que cette cérémonie était tout d’abord pour commémorer le fait d’armes du 27 février 1942. Devant le Mémorial, M. François Lecuyer a lu le discours du Général de Gaulle. Puis une gerbe a été déposée. André Burguet a ensuite lu un texte du Colonel Remy « 10 ans avec de Gaulle, le R.P.F ». Texte qui débute par ces mots : « J’ai dit que Bruneval fut une réussite. Et pourtant, à la veille de ce dimanche 30 mars 1947, je crus bien que tout était perdu… » Au cours de cette cérémonie, André Burguet a demandé un temps de recueillement en mémoire de l’officier de gendarmerie et des civils sauvagement assassinés. A l’issue de la cérémonie, l’assemblée s’est retrouvé à l’hôtel Saint-Christophe pour partager le verre de l’amitié. Un devoir de mémoire important pour tous.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.