Accueil » Sports et loisirs » La greffe est signe de vie et d’espoir

La greffe est signe de vie et d’espoir

CRIQUETOT-L’ESNEVAL. Le 2e tour de Bretagne des greffés a rassemblé une cinquantaine de cyclistes.

Organisé par des bénévoles de l’association Amigo de Bretagne parfois eux mêmes greffés, le 2e tour de Bretagne cycliste des greffés, parrainé par Bernard Hinault, a rassemblé quarante six participants venus parfois de très loin, les deux tiers greffés dont trois cardiaques. Sur un terrain assez difficile avec un vent toujours présent, ils ont parcouru près de 700 km en sept étapes à travers les départements de Loire-Atlantique, Morbihan et Ille et Villaine, traversé quatre vingt communes. L’objectif de ce périple à vélo est bien évidemment de promouvoir, d’encourager le don d’organes en sensibilisant le public. N’oublions pas, un don d’organe, c’est un don à la vie. Au cours de leurs parcours, ils n’ont pas oublié les donneurs, l’association Amigo a déposé une plaque en leur mémoire dans divers hôpitaux, Vannes, Lorient, Chateaubriant… Marc Colas, greffé du coeur, était parmi eux pour relever le défi. « J’ai parcouru tout le trajet. J’ai éprouvé quelques difficultés dans les montées, le rythme était relativement élevé avec une moyenne de 21km/h » Il témoigne de la bonne solidarité entre les participants, de la bonne organisation et de l’impact important auprès des mairies, des écoles, du support de la presse locale, écrite, parlée et télévisée. Aujourd’hui, le temps est à la récupération, mais déjà il se dit prêt pour l’édition 2015.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.