Accueil » Culture » Ecrire, lire, un plaisir

Ecrire, lire, un plaisir

TURRETOT. Le salon du livre de l’association « Un mot, une page » a été plébiscité par les auteurs et les lecteurs.


Lorsque l’association « Un mot, une page » présidée par Astrid Verdière a lancé son premier salon du livre, pensait-elle qu’il fidéliserait des auteurs et pas des moindres mais aussi un public venu de tous horizons. Dimanche, la 6e édition n’a pas failli à sa renommée.

Trente-six auteurs, la pluplart des fidèles de la première heure, étaient présent pour présenter leurs ouvrages et les lecteurs sont venus très nombreux pour les rencontrer, découvrir leurs derniers ouvrages, discuter sur leur travail, sur un livre qui nous a tenu en suspens, fait voyagé… évoquer un personnage, le prochain roman en préparation…. sans oublier de solliciter une dédicace. Roman, trhiller, histoire, fantastique, nouvelles, livres pour la jeunesse, à chacun sa préférence, il y en avait pour tous ceux qui goûtent au plaisir de la lecture, un plaisir qui se conjugue avec celui de toucher le papier, tourner les pages. Le public a retrouvé avec plaisir Yoland Simon, Catherine Vargues, Agnès Rabotin, Gisèle Meunier-Picquet, Daniel Buquet… deux auteurs Turretotais, Robert Cottard dont le dernier ouvrage « Ma p’tite Mémé » cartonne depuis sa sortie, un livre dans lequel l’auteur évoque avec tendresse sa belle-mère Henriette Bénard, et Jérôme Onoff dont le dernier thriller « λ 547 » remporté déjà un vif succès et suscite des commentaires élogieux. On se plonge dans l’histoire, et effecivement on suit, on voit par les yeux du personnage central Jean-Baptiste, le suspens nous tient en haleine.

Mais déjà Jérôme Onoff travaille sur son prochain polar, le 7e, qui sera un troisième opus de « Le déclic ». Autre maître du suspens, Hervé Darques qui vient de sortir à titre d’auteur son 3e thriller « La conversion Janus » un pavé de 669 pages. Un thriller sur fond de technologie de pointe et terrorisme qui nous entraîne au Laos, en suède, au Havre. Hervé Darques avait laissé un indice dans son dernier livre « La flamme pourpre » mais peut-être est-il passé inaperçu. On retrouve les personnages de David Merchant et Marjorie et…. Une fois encore, l’auteur fait durer le suspens jusqu’à la dernière ligne. La lecture est prenante et il est difficile de s’en arracher et nul doute qu’il va connaître le même succès que les précédents. Son prochain thriller est en préparation, parution prévue fin 2019. Mais cette fois-ci, ce sera une héroïne ! A ce sujet, l’auteur a lancé un appel sur Facebook, il invite à prêter son prénom et son nom à son héroïne. (https://fr-fr.facebook.com/hsinergy.sinergyh). Dans un autre style, Daniel Devaux auteur de « Le paradoxe de Casanova » Un amoureux de Venise, tellement épris que Venise a été sa muse, lui a donné envie d’écrire.

Un premier livre où l’auteur nous emmène bien sur à Venise. L’histoire d’un jeune et brillant scientifique qui disparaît de son laboratoire de haute sécurité. Qu’est-il arrivé ? Une intrigue bien ficelée. Quant à Odile Marteau-Guernion, c’est un livre d’aventures qu’elle nous offre « Felizidad, la vie recommencée ». L’histoire d’une jeune femme médecin qui décide de tout larguer et part pour rejoindre une mission humanitaire en Colombie. Là-bas, elle va se reconstruire, trouver un sens à sa vie. Henri-Alexandre Sautreuil remonte le temps dans son ouvrage, paru en mars dernier à compte d’auteur « Le Havre sur les vagues de l’histoire » Le Havre à ses débuts, les invasions des Celtes, des Vikings… Des rencontres enrichissantes, des moments de partage, une nouvelle édition qui a enchanté auteurs et lecteurs. Rendez-vous l’année prochaine.

Le Côte d’Albâtre

Share

3 commentaires

  1. Daniel Devaux dit :

    Un salon du livre très agréable et réussi. Les visiteurs aussi ont eu du talent. Merci à Astrid Verdière, à la commune de Turretot et à son maire. Merci aussi à tous les bénévoles de l’association « Un mot, une page ». Ils ont fait de cette journée une réussite. Merci à tous.

  2. OMG dit :

    Il n’est jamais trop tard, un grand merci à l’equiPe dynamique qui a organisé ce salon. C’etait Une très belle journée.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.