Accueil » Dans nos communes » Un hommage à la mémoire de leurs compagnons

Un hommage à la mémoire de leurs compagnons

ETRETAT. La Fédération Nationale des Anciens de l’Outre-Mer et des Anciens Combattants des Troupes de Marine a tenu son congrès.


Samedi, à l’issue de leur congrès, les Marsouins et Bigors des Troupes de Marine se sont réunis autour des autorités civiles et militaires pour honorer la mémoire de leurs compagnons d’Armes morts sur les champs de bataille de ce 21ème siècle naissant, mais aussi tous les morts de toutes les guerres du 20ème siècle.

L’office religieux a été célébré par l’abbé Fauvel en présence de Marsouins et Bigors venus de toute la France. Mme Charlotte Danet, présidente de l’ONAC/VG, réprésentnt Mme Buccio préfète de région et de notre département, a déposé la gerbe de la mémoire pour les soldats de la Première Guerre Mondiale, puis ce fut au tour de Catherine Millet, maire d’Etretat avec les élus du département, Florence Durande et Jean-Louis Rousselin, de déposer une gerbe pour la mémoire de ceux tombés entre 1939 et 1945, suivi du général de corps d’Armée, Philippe Bonnet et des généraux Roisub et Graff pour rendre hommage à nos soldats morts dans les Opérations Extérieures (OPEX) avant que la Vassoigne dépose à son tour une gerbe pour les combattants morts en Indochine et en Algérie, dans l’ordre de préséance. Ce congrès réunissait des Marsouins et et Bigors de tous les horizons de l’hexagone et de l’Outre-mer, avec un dommage collatéral qui empêcha certains de venir (grève de la SNCF). A son plus fort moment de représentation, le congrès a réuni cent-treize convives ches le général de Vasssoigne qui n’est autre que le Dormy House, Mécène de l’association de Vassoigne présidée par André Baillard qui supportait ce congrès national… Le soir, en l’église Notre-Dame, avait lieu un concert en mémoire des soldats morts pour la France, des blessés de guerre et des orphelins. Sous la baguette de Sophie Cressent, Didier et Nicolas Simon, les musiciens de l’orchestre harmonique de Gonneville-la-Mallet ont interprété avec maestria un répertoire varié, allant de la marche de Robert Bruce, Gabriella’Song de Stefan Nilsson, Vladimir Cosma, Cinema Paradisio d’Enrico Morricone, Goldman… Un magnifique concert qui s’est achevé sur l’hymne de l’Infanterie de Marine et pour lequel il y a eu pas moins de trois rappels !

Le Côte d’Albâtre

Share

Un commentaire

  1. André Baillard dit :

    Merci Bernadette pour tout l’intérêt que tu portes au devoir de mémoire… à notre Fédération qui rayonne dans toute la France de l’hexagone et de l’Outre-Mer… Amitiés André

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.