Accueil » Dans nos communes » Belle vente aux enchères

Belle vente aux enchères

ETRETAT. Malgré les conditions climatiques, les artistes étaient au rendez-vous de la 17e journée des Arts.


Dimanche, si le soleil a boudé la journée des Arts, peintres, sculpteurs et public, eux auront été au rendez-vous. L’attrait de cette animation organisée par l’association Animation, Loisirs et Fêtes présidée par Jocelyne Milan et le charme d’Etretat auront été les plus forts. Malgré la pluie incessante le matin auquel s’est rajouté le vent, cette 17e édition aura vu la participation de cent un artistes, et seulement 10% n’auront pas rendus leur œuvre.

Il est vrai qu’ Etretat a toujours attiré les artistes, les peintres pour ses falaises majestueuses baignées de cette lumière que l’on ne retrouve nulle part ailleurs , les musiciens, écrivains. Isabey, Le Poittevin, Corot, Courbet, Boudin, Monet, Offenbach… ils ont été nombreux à l’encenser, à contribuer à sa renommée. Et la belle aura été une fois encore source d’inspiration pour les peintres. A chacun son style, sa technique, mais toujours un régal pour le public venu très nombreux à leur rencontre. Peu importe que le temps fasse grise mine, le plaisir d’observer la naissance d’une toile, de s’en imprégner, de voir le peintre penché sur sa toile, absorbé au point que parfois on n’ose pas lui parler de peur de l’interrompre dans sa créativité, décuple le ressenti, l’émotion que parfois une toile peut susciter. On prend le temps, on revient vers un peintre, et si coup de cœur, on garde en mémoire pour revenir à l’heure des enchères. La vente aux enchères n’aura pu malheureusement pas se faire sur le Perrey, toujours en raison du temps. Les organisateurs ont du prendre la décision en début d’après-midi de la dérouter dans la salle du casino. A 16h, on se pressait pour y assister et la salle a été vite comble. Une belle vente aux enchères orchestrée par Me Chalot et associés de Fécamp, les amateurs d’Art n’ont pas manqué et seuls 10% des toiles n’ont pas trouvé preneur. La plus belle enchère, 700 euros, aura été pour une sculpture « L’ oiseau blanc » de Pierre Lucien Gaucher. Quant au tableau auquel auront contribué tous les peintres, il a été adjugé 120 euros, au profit de l’orphelinat « Le cocon de cabrousse » situé dans la région de Casamance au Sénégal. Comme il est de coutume, en sus des enchères, une contribution de 10% était demandée au profit de la SNSM de Fécamp. Cette année, un prix était également offert par Me Chalot, commisseur priseur, Hôtel des Ventes Maupassant. L’ambiance, le talent, la participation étaient au rendez-vous de cette journée où la créativité, le talent se conjuguent. Une satisfaction pour l’association, une équipe dynamique et renforcée avec notamment l’arrivée de jeunes. Rendez-vous l’année prochaine.

Prix :
– Association De Vassoigne : Dominique Bakk
– Amis de l’APADE : Christian Zaber
– Bien Vivre à Etretat : Daniel Guilbert
– Hôtel des Ventes – Maupassant- commissaire priseur : Christophe Cosqueric
– L’Arche : Philippe Laurent
– Animation, Loisirs et Fêtes d’Etretat : Hakim Elmama
– Mairie d’Etretat : Jean-Pierre Goasdoue
– Hello Birds : Frances Bordas
– Les Amis d’Offenbach : Jean-Michel Athomas

Meilleures enchères :
– Pierre Lucien Gauger : 700 euros pour « L’oiseau blanc » sculpture
– Jean-Pierre Athomas : 450 euros pour « Carnet de voyage à Etretat » peinture
– Catherine Barray : 400 euros pour « Impression » peinture
– Jean-Pierre Goasdoue : 400 euros pour « Il était une fois » peinture
– Philippe Laurent : 350 euros pour « Anne » peinture
– Eric Fiquet : 300 euros pour « Les coraux » sculpture

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.