Accueil » Culture » Orgue et peinture en osmose

Orgue et peinture en osmose

ETRETAT. Le festival Echo d’orgues va refermer ses portes avec Stéphane Mottoul, lauréat du concours d’improvisation en 2017.

Le Côte d'Albâtre

Stéphane Mottoul (2e à partir de la gauche)


Mardi prochain, le festival Echo d’orgues va refermer ses portes avec au programme œuvres du répertoire et improvisation sur peinture (diaporama retraçant une histoire des plus grands chefs d’œuvres). Organisé par l’association Echo d’Orgues, ce dernier concert accueillera Stéphane Mottoul, qui avait remporté le prix du jury et le prix du public du concours d’improvisation Echo d’orgues 2017.

Né en Belgique, Stéphane Mottoul a découvert l’orgue dans la classe de Bernard Michel avant de rejoindre la classe d’orgue et d’improvisation de Benoït Mernier à l’Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie à Namur. Puis c’est auprès de Pierre Pincemaille, qu’il perfectionne l’art de l’improvisation au Conservatoire de Saint-Maur les Fossés et au conservatoire de Reims avec Pierre Méa. Il poursuit ensuite sa formation en Allemagne où il élargit ses connaissances avec Ludger Lohmann, David Franke, Hubert Moßburger. Il est également reçu au Conservatoire National Supérieur de musique et de danse de Paris tant dans l’orgue et l’improvisation que l’écriture supérieure… En 2015, il remporte le concours international d’orgue de Dudelange au Luxembourg. En 2016, il reçoit le prix Hubert Schoonbroodt récompensant un jeune organiste prometteur. Il se produit en Belgique et à l’étranger notamment dans l’Orchestre des Musiciens d’Europe et l’orchestre Bruxellois de Thomas van Haeperen. L’an passé, il a enregistré son premier CD consacré à l’œuvre d’orgue de Maurice Duruflé. Ne manquez pas ce dernier rendez-vous : mardi 21 août à 20h45 en l’église.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.