Accueil » Culture » « Variations jardinières »

« Variations jardinières »

FECAMP. L’ hôtel de ville accueille l’exposition de Myriam Feuilloley jusqu’au 28 septembre.

Le Cöte d'Albâtre


Du 4 au 28 septembre, dans le cadre de la manifestation « La Normandie des Jardins » l’hôtel de ville accueille l’exposition « Variations jardinières » de Myriam Feuilloley. Après des études aux Beaux-Arts de Rouen et un diplôme de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, Myriam Feuilloley signe dans les années la direction artistique des tous premiers films réalisés par ordinateur à l’INA et à SOGITEC, récoltant de nombreux prix internationaux.

En 1988, elle renonce aux nouvelles technologies de l’image, trop contraignantes à son goût, et décide de se consacrer exclusivement à la peinture. Elle s’installe à Yport où elle réside toujours. Depuis trente ans, Myriam Feuilloley développe un univers surréaliste dont le corps humain est le sujet principal. « Tout ce qui appartient aux modes, donc inévitablement les vêtements et les coiffures, est écarté de ma représentation » dit-elle. L’artiste peint les gens en « habits de peau » et les déforme au gré de leurs émotions, de leurs sentiments ou de leurs caractères, à la recherche d’une « dimension magique de l’être ». Artiste à la renommée internationale, la qualité de sa peinture fait l’unanimité des critiques et du public. En parallèle à cet univers original, l’artiste aime aussi peindre des « natures vivantes » qu’elle nomme ses « variations jardinières », recherchant dans les fruits et légumes, l’éphémère beauté des saisons. Une exposition à découvrir. Vernissage le mardi 4 septembre à 17h30.

Infos Pratiques

Exposition à l’hôtel de ville (hall, escalier) et à la bibliothèque patrimoniale Victor et Daniel Banse (2è étage).
Ouvert de 14h à 17h30 du mardi au samedi.
Entrée libre

Le Cöte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.