Accueil » Dans nos communes » Péli, la mascotte

Péli, la mascotte

SAINT-JOUIN-BRUNEVAL. Péli le pélican s’affiche en version XXL sous les crayons de Kokor.


Péli, le pélican nous a quitté en février 2012, mais il est resté dans le cœur de chacun. Il revit sous le crayon de Kokor. Mascotte des pêcheurs, devenu l’emblème du village, Péli s’affiche version XXL à l’entrée du village, sur un mur de l’école maternelle et sur le grand panneau à la plage où il vécut pendant de longues années, nourri par les pêcheurs. Kokor prête ses crayons à la commune.

Alain Koch, dit Kokor, est né à Sainte-Adresse. Il a commencé sa carrière de dessinateur dans les années 2000. Habitué de la petite plage du Havre, il découvre véritablement Saint-Jouin dans les années 80. Plus tard, alerté par Cécile Raynal, une amie sculptrice qui habitait le village et y avait son atelier (Cécile a sculpté la Marianne qui trône dans la salle du conseil), il « prête son crayon » pour participer à la lutte contre le terminal méthanier. Son dessin servit pour la carte de vœux de 2011. Mais l’histoire ne devait pas s’arrêter là. En 2018, au détour d’une conversation, naît le projet d’une nouvelle carte de vœux. Cette fois, Kokor met Péli à vélo, pour illustrer la prochaine piste cyclable. Suivront trois illustrations pour les ateliers de la cale de mise à l’eau et, derniers en date, trois grandes affiches. C’est l’été, mais Kokor ne se contente pas d’aller manger des moules-frites avec ses amis. Il travaille actuellement sur l’adaptation en bande dessinée de « L’ours est un écrivain comme les autres », un roman extravagant de William Kotzwinkle, qui raconte l’histoire d’un ours qui voulait devenir un homme… et qui devint écrivain. En attendant la sortie de cet album, jetez-vous sur son dernier ouvrage Alexandrin ou l’art de se faire des vers à pieds, récit de Pascal Rabaté qu’il a illustré et mis en couleur. Poète ambulant, Alexandrin survit en faisant commerce des vers qu’il compose (Ed. Futuropolis). D’autres albums sont disponibles à la médiathèque « L’Escale ».

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.