Accueil » Dans nos communes » Un vibrant hommage

Un vibrant hommage

YPORT. La municipalité dévoile une plaque à la mémoire d’un de ces enfants disparu pendant la Grande Guerre.


C’est une manifestation du 11 novembre un peu particulière qui a eu lieu cette année à Yport. En effet, en plus de commémorer le centenaire de la fin des hostilités de la guerre 14-18, c’est un de ces enfants disparu le 7 avril 1915 et déclaré mort pour la France le 28 juillet 1921 qui a été ajouté sur le monument aux morts. Soldat au 132ème régiment d’infanterie, André Lucas avait été oublié par les autorités militaires de l’époque et ne figurait sur aucun des monuments aux morts pour la France, suite à un imbroglio provoqué par l’existence d’un homonyme habitant à Gaillefontaine.

C’est à la suite de longues démarches et recherches de plus d’une année dans les archives, que ses petites nièces, Nathalie Toutain épouse Liard et Sandrine Toutain, toutes deux férues de généalogie, ont pu reconstituer son parcours. Orphelin de bonne heure, André Lucas a été employé comme domestique dans plusieurs fermes de la région, entre autre à Saint-Jouin-Bruneval, Beaurepaire et Gonfreville-l’Orcher. Il avait été reconnu mort pour la France dans l’enfer des Eparges, lieu sinistre de mémoire où des milliers de nos soldats ont perdu la vie. C’est une cérémonie très émouvante qui s’est déroulée devant le monument aux morts où parmi les nombreux Yportaises et Yportais s’était joint une vingtaine des descendants (venus parfois de loin) du soldat André Lucas et parmi lesquels son neveu Roland Toutain de Gonneville-la-Malle. Dans son allocution, M. Alain Charpy, le maire a évoqué les terribles évènements qu’ont subi certains de nos ancêtres. Puis Sandrine Toutain a retracé une partie de la vie de son grand oncle et des difficultés qu’elle avait rencontré, avec l’aide de sa sœur Nathalie Liard, pour en reconstituer tous les éléments. Elle a remercié plus particulièrement M. Charpy et Madame Martine Grancher (3e adjointe) pour leur participation à la mise en place de cette plaque souvenir.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.