Accueil » Dans nos communes » Des projets, des réflexions, des incertitudes

Des projets, des réflexions, des incertitudes

SAINT-MARTIN-DU-BEC. La principale préoccupation du maire sera de veiller à ce que l’intérêt des habitants soit pris en compte au sein de la communauté urbaine.


Mercredi soir, entouré de son équipe, le maire Philippe Jouenne a débuté la cérémonie des vœux sur l’intercommunalité. « Nous y sommes, enfin ! Je tenais à commencer mon discours par cet évènement, parce qu’ici à Saint-Martin, nous attendons cela depuis dix ans, mais aussi et surtout parce que, j’en suis convaincu, c’est une évolution qui devrait changer un peu notre quotidien dans les années à venir ». L’élu a déclaré qu’il abordait cette évolution avec optimisme, soulignant que ce nouveau territoire correspondait en tout point à notre bassin de vie.

Et s’il ne peut dire qu’il pourra imposer ses vues dans cette grande assemblée (130 membres), sa principale préoccupation sera de veiller à ce que l’intérêt de l’ensemble des habitants de ce nouveau territoire et plus particulièrement des saint-martinais, soit pris en compte et que chacun puisse profiter des capacités d’investissements de cette communauté urbaine, et ce dans de multiples domaines, le transport bien évidemment mais aussi les équipements, les services, la gestion de l’eau, les déchets, le maillage numérique… Rendez-vous à été donné fin février ou au plus tard en mars, pour une réunion publique consacrée entre autre à la nouvelle communauté urbaine. Après être retracé les travaux et projets de l’année passée, l’édile s’est attardé sur la nouvelle unité de traitement de la turbidité de l’eau inaugurée en décembre dernier. « C’est un projet qui a été porté par l’ancien syndicat d’eau relayé par la comcom de Criquetot. J’en profite pour remercier M. Jean-Pierre Recher pour sa disponibilité, sa diligence et ses compétences à répondre durant toutes ces années à nos trop innombrables sollicitations. Je suis plutôt enthousiasme à rejoindre cette nouvelle communauté urbaine, mais je suis certain que ni l’écoute, ni la réactivité, ne seront du même acabit » Revenant sur l’usine et à la problématique des captages, le maire a fait de ses réflexions « Il ne faut surtout pas relâcher le travail qui est fait sur l’ensemble du bassin d’alimentation de captage pour améliorer, j’aurai tendance à dire, pour retrouver une meilleure qualité d’eau. Le curatif, l’usine, c’est bien, mais le préventif, c’est mieux ».

Des projets de travaux

Des travaux importants seront réalisés sur l’atelier communal avec une reprise de la structure donnant des signes de faiblesse. La maison de Romé (logement locatif communal) sera isolée par l’extérieur et le ravalement refait. Il va être engagé une reprise des concessions du cimetière, le réaménagement de la salle polyvalente va se poursuivre, le tracteur tondeuse va être changé, un plan de sécurisation pour couvrir l’ensemble de la communes au niveau des points incendie y compris les habitations isolées va être établi.Une réflexion est menée concernant la création d’un nouveau terrain de boule à côté du city stade afin de compléter l’offre de loisirs.

Le devenir du centre Durand Viel

Philippe Jouenne a terminé sur le devenir du centre Durand Viel. « Si une clôture neuve vient d’être posée, cela ne veut hélas pas dire que le centre reste sur notre commune ». L’édile a précisé que le projet de restructuration dans un autre lieu avançait et que ce n’était pas trahir un secret que de dire qu’il y avait de fortes chances que le centre s’installe au Montgaillard, sur les terrains du centre hippique. « La finalisation du projet et les délais de constructions nous laisserons le temps d’envisager avec l’association Marguerite de Croismare, l’évolution des locaux. C’est, à n’en pas douter, le dossier le plus important pour la commune dans les années à venir ».

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.