Accueil » Dans nos communes » Le projet de réhabilitation de l’ancien pressoir va être lancé

Le projet de réhabilitation de l’ancien pressoir va être lancé

HEUQUEVILLE. Le maire Patrick Bucourt souhaiterait que les services de la communauté urbaine n’oublient de consulter les élus et les maires.

Vendredi soir, la cérémonie des vœux s’est déroulée en présence de nombreux heuquevillaises et heuquevillais, élus des communes voisines, représentants de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers… Entouré de l’équipe municipale; le maire Patrick Bucourt n’a pas caché son émotion, cette cérémonie étant la dernière d’un mandat qui s’achève. « Je voudrais dire à tous les conseillers municipaux et adjoints que j’ai personnellement beaucoup apprécié leur travail et leur implication. Je veux leur dire aussi que j’ai pris beaucoup de plaisir au cours de nos nombreuses réunions. Certains ne se représenteront pas et je leur souhaite une bonne continuité. D’autres se présenteront et c’est à vous, les habitants que le choix reviendra ».

L’édile a abordé le bilan de l’année, l’état-civil a enregistré deux décès, cinq mariages, huit naissances, Sohan, Myla, Milano, Djalil, Faustine, Solan, Lissandro et Romane. Puis le maire est revenu sur une problématique récurrente, les inondations, soulignant que les travaux effectués ont montré toute leur utilité mais qu’il restait du pain sur la planche. En effet, il y a eu à plusieurs reprises des coulées de boues impasse de la Falaise. « L’impasse a une nouvelle fois été source d’inquiétude et nous avons contacté la communauté urbaine afin de remédier à ce problème pour qu’enfin les riverains puissent être sécurisés ». L’édile a annoncé que des membres compétents de la CU étaient venus sur place la semaine dernière pour apporter une solution. Il en a profité pour remercier M. Rousseaux de les accompagner pour régler « définitivement j’espère » ce problème. Un recensement des ouvrages à mettre en place a été effectué par la CU et le SMBV pour la lutte contre les inondations. « Il va falloir faire accélérer les dossiers pour une mise en place la plus rapide possible ». Le maire est revenu sur la fermeture d’une classe, la mobilisation des parents qu’elle avait engendré, les encouragements d’une grande partie des habitants. A défaut d’avoir pu sauver cette classe, cette mobilisation aura permis aux habitants, anciens et récents, de se connaître et de s’apprécier. « Cela a créé une cohésion et une dynamique importante ». Le maire a également parlé d’un important dossier en cours qui concerne le carrefour de la RD 940 Le Havre-Etretat avec la RD 111 Saint-Jouin-Bruneval-Mannevillette. « Nous avons eu une réunion début septembre avec la direction des routes du département, le président des infrastructures et des routes, Alain Bazille et ses services ainsi que les maires des trois communes concernées sans oublier notre commission municipale sur la sécurité. Avec le président M Bazille, nous avons la même vision qu’un rond-point est indispensable ». Ce dossier avance bien a souligné l’élu.

Bilan, réflexions et actions en cours

Patrick Bucourt a évoqué l’Opération Grand Site menée par le département et qui concerne treize communes autour des falaises d’Etretat, de Fécamp à Saint-Jouin-Bruneval. « Heuqueville n’est pas concerné, soit qu’on n’a pas de falaises, soit qu’on est en terre inconnue ». Au niveau du bilan de la commune, après les importants travaux du centre-bourg de 2018, la mise en accessibilité de tous les bâtiments communaux a été effectué comme il avait été demandé et prévu. Ceux-ci vont se terminer dans les prochains jours. Le projet des « jardins de l’église » a été finalisé. Les travaux commencés cette semaine se poursuivront au printemps au niveau des plantations avec la mise en place d’une prairie fleurie, la plantation de plusieurs pommiers, la finition de l’emplacement autour du monument aux morts, la pose de crochets pour des expositions temporaires, l’installation d’un poulailler pédagogique et un partenariat avec AQUACAUX concernant la mise en place de deux ruches. « Nous allons pouvoir également avancer sur l’autre grand projet qui consiste en la réhabilitation de l’ancien Pressoir en salle de réunions pour la mairie et les associations, salle d’exposition, de conférence… « Nous pensions différer ce projet car nous n’avions pas été retenus dans un premier temps, pour recevoir la principale subvention (DETR). Mais le 23 décembre, Mme la Sous-Préfète m’apprenait qu’en raison d’une rallonge de leur enveloppe, notre projet était finalement retenu et de plus le montant attribué est supérieur à notre demande. Le projet peut maintenant être lancé ». Concernant la communauté urbaine Le Havre Seine-Métropole, l’édile a souligné qu’il fallait faire en sorte d’avoir une communauté urbaine efficace et utile pour tous les habitants de ce grand territoire. « Pour cela il faudrait que les services n’oublient de consulter les élus et les maires quand il faut mettre des choses en place sur nos territoires, qu’ils n’oublient de respecter les élus et les maires ». Le maire a précisé qu’il y avait déjà des services avec lesquels cela se passait très bien notamment avec le service « Cycle de l’eau ». Le PLU entamé depuis 2014 et repris par la CU est en train de se finaliser. Avant de conclure, le maire a informé du résultat du document Unique d’Evaluation des risques professionnels reçu en 2019. « Initié en 2016, notre commune a été reconnue par le Centre de Gestion de la Fonction Publique, comme ayant progressé de façon remarquable dans la mise en place des actions menées. J’en profite pour remercier les agents et les élus qui ont contribué à ce succès. A Heuqueville, dans des tas de domaines, nous avons une certaine avance par rapport à bon nombre de communes ». En conclusion, le maire a remercié les associations qui animent la commune, les agents communaux qui travaillent pour l’intérêt général et dont on ne se rend pas assez compte de leur importance. L’occasion d’annoncer qu’une section pétanque va voir prochainement le jour et que le terrain de pétanque allait être réaménagé et relooké avec un partenariat entre l’association, une entreprise locale et la mairie.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.