Accueil » Dans nos communes » Une salle mise en valeur

Une salle mise en valeur

LE TILLEUL. Les travaux de réhabilitation et d’extension de la salle communale ont été inaugurés.

Samedi de nombreux tilleulais et tilleulaises, d’élus des communes du canton étaient présents pour l’inauguration des travaux de réhabilitation et d’extension de la salle des fêtes. Un projet d’ampleur réussi, une métamorphose complète qui a permis de mettre en valeur la salle, de lui donner une modernité et une luminosité dont elle avait bien besoin. Un chantier démarré en janvier 2019 qui aura demandé de longs mois de travaux.

Entouré d’ Agnès Canayer, sénatrice, Jean-Louis Rousselin conseiller départemental, Didier Sanson, vice-président à la communauté urbaine Le Havre Seine-Métropole, des membres du conseil, et en présence de l’architecte Nicolas Haillet de l’agence « Eclipse architecture » le maire Raphaël Lesueur a rappelé un des objectifs de ces travaux, à savoir rendre cet espace conforme aux normes de sécurité, ne serait-ce pour recevoir plus facilement les personnes à mobilité réduite, disposer d’une cuisine qui respecte les normes d’hygiène, une insonorisation et surtout une isolation de qualité. L’élu a remercié les conseillers qui ont suivi les travaux avec des réunions de chantier une fois par semaine, voir un suivi quotidien. « Le suivi était parfois anxiogène avec chacun le sait des normes de plus en plus strictes, parfois difficiles à comprendre ou à accepter, et que nous ne pouvions pas déroger même pour une salle de petite taille ». Le maire a évoqué aussi la première phase tout aussi fastidieuse, la phase administrative et à ce titre, il a remercié le CAUE (qualité de l’urbanisme, de l’environnement et du paysage) d’avoir accompagné la municipalité pendant cette première partie ainsi que Delphine Morisse la secrétaire de mairie qui a su gérer le dossier du début à la fin.

Une vielle demoiselle rajeunie

Raphaël Lesueur a rappelé que la salle avait pour nom André Collet et qu’elle avait vu le jour dans les années trente et qu’à cette époque, elle avait toute sa splendeur. « Peu de communes avaient alors une salle des fêtes. Mais aujourd’hui, à près de 90 ans, il était temps de lui offrir une restauration autant pour la remercier de services rendus que pour lui redonner une nouvelle espérance de vie. Agora où chacun peut s’y rencontrer, elle unit le monde moderne et le traditionnel. Elle est à l’image de notre village. C’est chose faite ». L’édile a précisé que s’ils en étaient qui regrettaient la fresque qui était au mur, celle-ci n’a pas été détruite, mais juste cachée par le pan de mur. Puis il est revenu sur le projet, projet pour lequel la municipalité a misé sur le long terme. Ce projet, travaux et équipement de la cuisine d’un montant de 612 066 euros n’aurait pu voir le jour sans aide financière. Il a été subventionné à hauteur de 87 000 euros par le département, 113 000 euros au titre de la DETR et 103 000 euros de la DSIL (Dotation de Soutien à l’Investissement Local). Soit 303 000 euros d’aide auquel s’ajoute la récupération de la TVA sur investissement de 85 000 euros. Reste à charge de la commune 224 066 euros. Un projet pour lequel la commune a contracté un emprunt au taux de 1,04% sur dix ans, ce qui lui permet de conserver une situation financière optimale à l’heure ou beaucoup de communes ont des difficultés financières soulignait le maire avant de conclure par ces mots « Je souhaite un bel avenir à notre salle et que vous passiez des moments conviviaux ». « Cette salle a été très bien mise en valeur. Cette rénovation lui donne une âme » soulignait Agnès Canayer.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.