Accueil » Dans nos communes » Le conseil d’installation en « Visioconférence »

Le conseil d’installation en « Visioconférence »

SAINT-JOUIN-BRUNEVAL. François Auber garde son fauteuil de maire.

Pendant la période de confinement liée au contexte sanitaire de la Covid 19, l’utilisation des logiciels de visioconférence a littéralement explosé. La moitié de l’humanité s’est mise à utiliser ces plateformes pour communiquer. Que ce soit pour télétravailler, pour socialiser, pour enseigner, chacun a utilisé ces outils pour garder le contact, échanger et transmettre à condition bien évidemment d’être équipé d’un ordinateur et d’un réseau internet, d’un smartphone. Aujourd’hui, ces interfaces servent de salle de classe, de studio pour diffuser des séances de sport, de musique… De là à ce que les conseils municipaux s’en emparent et fassent évoluer leurs pratiques, il n’y avait qu’un pas.

Ainsi, jeudi soir, l’installation du conseil municipal s’est déroulée sans public, mais portes ouvertes et avec la mise en place d’un système vidéo afin de permette à ceux qui le désiraient de suivre en direct le déroulement de la séance. En effet, les conseils municipaux devant à la fois respecter les normes sanitaires mais également permettre au public d’y assister, la commune avait choisi de diffuser son conseil d’installation sur son site internet pour la première fois. Nouveauté également, des conseillers ne pouvant pas être présents physiquement l’auront été via l’interface. François Auber, maire sortant avertit le conseil de la prise en image de cette installation. Le conseil installé, il donne la parole à Micheline Monville, doyenne d’âge, pour l’élection du maire. François Auber est réélu à l’unanimité, il repart pour un 3e mandat. L’édile remercie l’équipe municipal. Il poursuit en rappelant les évènements dus au Covid 19 et l’implication du personnel communal, des écoles, des commerçants, des ateliers de couturières pour la confection de masques et évoque les projets à venir pour la commune (l’avenir du château, le gymnase, la cale de mise à l’eau, la halle à tout faire, espace à vivre). « La commune est un laboratoire, toutes les propositions seront étudiées pour continuer à améliorer notre village. Nous avons six ans pour le faire ». La séance s’est poursuivie par l’élection des adjoints. La liste des cinq adjoints est adoptée avec 19 voix. Ont été élus : Noëlle Leveau 1ère adjoint, Aurélien Paul 2e adjoint, Virginie Walbrou 3ème adjointe, Olivier Henry 4e adjoint et Claire Vandenhaute 5e adjointe. Josiane Coignet et Micheline Monville conseillers sont nommés délégués. Une équipe renouvelée d’un tiers avec sept nouveaux conseillers, avec à son service pour ses réunions, une technologie qu peut devenir une véritable opportunité pour l’avenir des conseils municipaux. En effet, le public qui assiste physiquement aux conseils est peu nombreux. Suivre un conseil via son téléphone ou son ordinateur semble plus adapté au mode de vie des familles et des jeunes aujourd’hui. La possibilité qu’offre le suivi d’un conseil municipal depuis chez soi permet d’envisager que les habitants « spectateurs » puissent être plus nombreux à y assister et à s’intéresser à la démocratie locale pour en devenir acteur. Une formule que la commune continuera de développer pour les conseils municipaux à venir.

Le Côte d’Albâtre

Share

Un commentaire

  1. SALENNE JEAN dit :

    Bonjour
    Oui je me suis connecté , la vidéo OK mais le son était inaudible et dans les paramètres  » SON COUPE PAR UN DES ORGANISATEURS  » Problème signalé à la mairie et en attente de réponse .
    C’est une bonne façon de communiquer et d’informer à condition que cela fonctionne .
    Cordialement
    Jean

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.