Accueil » Dans nos communes » Une réouverture progressive

Une réouverture progressive

CRIQUETOT-L’ESNEVAL. Stéphanie Lavisse Luiz passe le relais à Cécile Dubois-Bourgy à la halte garderie « La Ribambelle » Adage.

Depuis le 11 mai, la halte garderie « La Ribambelle » Adage a rouvert ses portes. Une réouverture progressive avec un effectif réduit de dix enfants dans le respect des directives gouvernementales et avec des protocoles très stricts (masque, entrée des enfants un par un…) mais toujours dans la bienveillance avec les enfants. Des mesures strictes mais bien acceptées par les enfants. Une réouverture marquée par un changement de direction. En effet, après douze ans en tant que responsable du multi-accueil et du LAEP (lieu d’accueil enfant parent) La Ribambelle, Stéphanie Lavisse Luiz, éducatrice, part vers de nouveaux horizons et passe le relais à Cécile Dubois-Bourgy, responsable au RAM (relais assistantes maternelles).

Durant toutes ces années, Stéphanie Lavisse Luiz a travaillé avec trois présidents d’associations différentes, Mme Canino, Mr Mabire et Mme Thérèse Baril. « Depuis mon arrivée, j’ai participé à l’embauche de cinq personnes, dont Cécile que j’ai participé à embaucher sur le relais. Je ne compte pas le nombre d’enfants accueillis ! Quand je suis arrivée, il n’y avait pas de LAEP, pas de Ram, l’effectif des enfants accueillis était de seize maximum par demi journée et nous étions dans des préfabriqués ». Depuis que de changement ! Son attachement sérieux, sincère, fidèle et engagé auprès de l’éducation des jeunes enfants l’a accompagné durant toutes ces années. « Que de souvenirs et d’émotions partagés, que de belles rencontres humaines, de transmissions engagées grâce à la confiance partagée de chacun ». Aujourd’hui, c’est un autre milieu professionnel que Stéphanie va découvrir, la protection de l’enfance, au sein d’une association normande « Les Nids » rencontrer d’autres familles, travailler avec d’autres collègues. Ceci représente une très grande inconnue pour elle, cela n’a pas été facile mais comme elle le souligne « Le changement dans le travail social, de l’éducatif et la découverte d’autres projets, est je crois nécessaire à l’enrichissement, il faut parfois sortir des sentiers battus et des conforts installés et j’espère que je ne le regretterai pas. Je souhaite à l’équipe de toujours garantir un accueil de qualité à chacune des familles quelles qu’elles soient ». A souligner, lorsque la Ribambelle a du fermer en raison du confinement, masques, gel, gants ont été donnés à la maison de retraite La Pommeraie.

Une équipe soudée

C’est donc le 11 mai que Cécile Dubois-Bourgy a pris ses fonctions à la Ribambelle. Auxiliaire de puériculture dans différentes structures à Paris, elle obtient son diplôme d’éducatrice en 2007. Elle choisit de venir s’installer dans la région, la vie normande lui plaisant. Pendant dix mois, elle travaille à la crèche Babylou au Havre. Quand le relais des assistantes maternelles (RAM) voit le jour à Criquetot, elle est contactée pour en prendre la responsabilité. C’est ainsi qu’en janvier 2014, elle arrive dans l’association. Ce n’est donc pas dans l’inconnu qu’elle partait en prenant la responsabilité de la Ribambelle. Elle avait déjà travaillé avec ses collègues, connaissait les grandes lignes. Quand Stéphanie a annoncé son prochain départ, la présidente de l’association, Thérèse Baril a jugé bon de faire confiance à Cécile pour lui confier confier les rênes. « Nous avions les compétences en place. Toute l’équipe a su se mobiliser et valider le projet. C’était également rassurant pour les parents qui connaissaient Cécile. L’équipe est composée de Cécile, Astrid, Muriel, Céline et Delphine.

RAM

Quant à Cécile Dubois-Bourgy, elle a passé le relais à Bérénice Lebrun au relais d’assistantes maternelles. Pas d’inquiétude non plus pour les parents qui la connaissent bien. L’activité a repris partiellement au RAM. Bérénice reçoit à nouveau les parents et les assistantes maternelles « Je reste disponible pour les renseigner ». Par contre, tributaire des directives, l’accueil pour animations d’éveils des enfants accompagnés des assistantes maternelles ou des parents reste suspendu. C’est aussi une petite équipe bien soudée, avec des compétences qui se complètent qui est en place au RAM. Tous espèrent qu’en septembre, le cours des choses reprendra normalement. L’Adage tiendra son assemblée générale le vendredi 5 juin à 14h dans les locaux du RAM.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.