Accueil » Dans nos communes » Pour mieux desservir le territoire

Pour mieux desservir le territoire

LE HAVRE. Communiqué : Le Havre Seine Métropole annonce la création de quatre nouvelles lignes régulières de transport en commun.

Le Havre Seine Métropole étend les lignes régulières du réseau LIA vers les principaux pôles de vie de son territoire. « Avec ces nouvelles lignes, nous renforçons de façon considérable l’offre de transport public, en permettant à chaque habitant de profiter d’un service régulier et confortable vers les principaux pôles de vie de notre territoire » explique Edouard Philippe, maire du Havre, président de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole.

A compter du lundi 31 août, 4 nouvelles lignes régulières du réseau LIA vont mailler le territoire de la communauté urbaine :

  • Ligne 11 : Montivilliers Gare – Gare d’Etainhus – Saint-Romain
  • Ligne 12 : Le Havres Gares – Gare d’Etainhus – Saint-Romain
  • Ligne 13 : Le Havre Gares – Etretat Gare
  • Ligne 21 : Montivilliers Gares – Etretat Gare

Ce nouveau service fonctionnera tous les jours de la semaine entre 6h et 21h (à partir de 8h le dimanche) à raison d’un bus toutes les heures. La grille tarifaire habituelle du réseau LIA s’applique sur ces nouvelles lignes, soit 1,80 euros pour un titre LIA par exemple. Le service de transport à la demande FILBus complète la desserte du territoire et permet d’opérer des correspondances avec les 4 nouvelles lignes régulières.

Les lignes 10 et 14 évoluent à compter du 31 août :

Par ailleurs, deux lignes régulières existantes sont modifiées afin de tenir compte de l’évolution du réseau.

  • Ligne 10 : « Gonfreville-l’Orcher, Parc de l’Estuaire – Octeville-sur-Mer Littoral » est une fusion des lignes actuelles 10 et 13 qui permet d’éviter la correspondance en gare de Montivilliers.
  • Ligne 14 : « Montivilliers Gare – Montivilliers Hôpital Jacques-Monod » permet désormais la desserte de Saint-Laurent-de Brèvedent.

Un budget de 3,2 millions d’euros

Pour la communauté urbaine, ces nouvelles lignes régulières représentent un budget de 3,2 millions d’euros pour la première année. Le service sera opéré par 7 nouveaux véhicules.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.