Accueil » Dans nos communes » Communiqué du 13 août :

Communiqué du 13 août :

BEAUREPAIRE. Génération Ecologie Seine-Maritime adresse une lettre ouverte à la communauté urbaine Le Havre Seine-Métropole.

A Etretat, en Seine-Maritime, les 1 300 habitants à l’année voient débarquer plus d’un million de visiteurs pendant les vacances. Cette surfréquentation, ce tourisme de masse a des conséquences environnementales importantes auquel s’ajoute un incivisme croissant des touristes et un sentiment d’impunité qui rend le village particulièrement invivable pour ses habitants (dernièrement le maire s’est même fait insulter alors qu’il exerce son devoir de 1er magistrat) mais aussi pour ceux des communes voisines (augmentation du nombre des déchets dans la nature) :

la circulation devient régulièrement problématique à Gonneville-la-Mallet, la route qui traverse Beaurepaire met ses habitants (piétons et cyclistes) en danger du fait du non respect de la limitation de vitesse, les communes de Sainte-Marie-au-Bosc et Le Tilleul n’échappent pas non plus à cette problématique, enfin de nombreux habitants de Bénouville n’en peuvent plus de la dégradation de leur environnement. Nous sommes alertés par de plus en plus de citoyens de ces communes qui sont excédés par cette situation, mais aussi par des collectifs locaux et associations.

La communauté urbaine Le Havre Seine Métropole a absorbé de nombreuses communes rurales pour sa création sans que ces dernières n’aient vraiment le choix, elle doit maintenant assumer ses responsabilités pour prouver qu’elle n’est pas la Communauté des Urbains qui maintenant constituée, abandonnerait les élus (courageux et investis) et les habitants du monde rural avec leurs problématiques propres.

Nous estimons qu’une telle situation ne peut plus durer et invitons, loin des querelles de chapelles ou d’égo, les élus ruraux, les associations, les collectifs, et les citoyens en général à se mobiliser face à une telle situation pour peser auprès de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole (qui a en charge le tourisme, la gestion des déchets, la voirie…) avant que cette situation ne dégénère davantage (pollution, accidents corporels, violences etc…)

Pierre Emmanuel Hautot, Co référent Départemental de Génération Ecologie, 1er adjoint de Beaurepaire.

Contact : generation-ecologie76@gmx.fr
FB : @generation.ecologie76

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.