Accueil » Dans nos communes » Un peu d’évasion sur les hauteurs d’Etretat

Un peu d’évasion sur les hauteurs d’Etretat

CRIQUETOT-L’ESNEVAL. Belle réussite pour la sortie organisée par le Secours Catholique.

Mercredi dernier, 10 h sonnaient au clocher de l’église d’Etretat pour accueillir la trentaine de personnes invitées par le Secours Catholique et l’association Défi-Caux pour une visite découverte des falaises. Familles, bénévoles, participantes à la marche hebdomadaire, tous ont écouté avec attention Cyriaque, guide nature passionné par son métier. « Il a su nous transmettre son bonheur à la côtoyer chaque jour ». « Le guide est passionnant, j’aimerais trop faire ce métier » soulignait Stéphane, père de famille.

L’architecture des maisons, l’histoire du village, la géologie agrémentèrent la promenade qui emmena tout ce petit monde en haut des falaises autour du monument de Nungesser & Coli et de la chapelle. « Trop bizarre les gargouilles qui ressemblent à un poisson et qui s’appellent des poulets. On a bien aimé l’avion, avec le vent on allait s’envoler…» confiaient Mila et Marceau. Quant à Raphël, il était émerveillé : Je sais maintenant comment sont faites les falaises d’Etretat. Des couches de craie, de silex… et quand on tape deux silex l’un contre l’autre, çà sent la fumée. Une pause médiative sur des mots de Guy de Maupassant permit aux petits comme aux adultes de goûter pleinement à cette belle nature qui nous procure tant de joies et de bien-être comme le soulignait Cyriaque. Séduit, Aboubakar l’ a été. « Etant en apprentissage dans le bâtiment, j’ai beaucoup apprécié les commentaires sur l’architecture des maisons étretataises. La médiation avec le texte de Maupassant, c’était beau ! J’aime bien cet auteur que j’ai découvert il y a peu de temps ».

Une superbe balade

Le retour de cette superbe balade s’est fait par les escaliers débouchant sur la plage où tous jouèrent aux hommes préhistoriques en frottant deux galets. Claudine, fidèle de la marche du lundi, résume parfaitement cette balade découverte. « Je connaissais déjà le site, mais ce qui m’a plu, ce sont les explications sur l’histoire d’Etretat, les récits de l’Oiseau Blanc ainsi que la superbe chanson, les explications géologiques et le petit temps de contemplation sur la falaise ». Les jours suivants, certains avaient un peu aux mollets !. Un grand merci à Cyriaque et aux deux stagiaires qui l’accompagnaient. Une belle réussite avant la fermeture de tous les activités du Secours Catholique. En effet, en cette période qui redevient tendue, la boutique, rue de l’abbé Bianquin, sera à nouveau fermée pour un temps, que l’équipe espère aussi court que possible. Néanmoins, l’équipe reste plus que jamais à l’écoute des besoins et reste joignable au 06.43.23.62.94.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.