Accueil » Dans nos communes » A la mémoire de leurs camarades

A la mémoire de leurs camarades

CRIQUETOT-L’ESNEVAL. L’Union Nationale des Combattants a rendu hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie.

Samedi, en cette journée nationale d’hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie, Charles Revet, président de l’UNC de Criquetot, accompagné d’anciens combattants, Alain Fleuret maire, les portes-drapeaux, le major Eric Meslage et les musiciens se sont recueillis devant le monument aux morts. « Nous sommes réunis ce matin pour honorer et faire mémoire de nos camarades morts durant la guerre d’Algérie et aussi faire mémoire des anciens combattants des autres guerres que la France a connu antérieurement ».

Charles Revet a poursuivi en soulignant que l’année aura été une année pour l’association, comme d’ailleurs pour tous les secteurs d’activité en France, qui a bouleversé les projets et encore à l’heure actuelle. « Nous avons voulu, en petit comité, nous retrouver comme chaque année pour le 5 décembre pour déposer une gerbe devant le monument aux morts, cérémonie du souvenir pour nos disparus pendant la guerre d’Algérie. Durant ce conflit, plus de 30 millions de nos camarades ont été tués dans les combats ou dans les attentats. J’excuse bien sur nos camarades qui, chaque année sont avec nous pour cette cérémonie et à qui nous avons dû demander de s’abstenir ». Il n’y a plus, heureusement aujourd’hui de guerre sur notre territoire national mais notre armée participe dans le monde avec d’autres nations pour rétablir autant que possible la paix et des soldats français sont engagés avec malheureusement des morts. Nous devons y penser ». L’association, qui comptait jusqu’à cent quatre-vingt membres, en compte aujourd’hui quatre-vingt. « Nous devons tout faire pour que les cérémonies du souvenir demeurent en permettant à des plus jeunes de nous rejoindre, notamment bien sur, les OPEX mais aussi d’autres personnes souhaitant préserver ces cérémonies du souvenir ». Un vibrant hommage, un devoir de mémoire.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.