Accueil » Culture » Une intrigue qui tient en haleine

Une intrigue qui tient en haleine

LE TILLEUL. Le nouveau polar de Thierry Lepoire nous emmène dans les blanches étendues de Laponie.

Auteur de « Choucroute poursuite au Havre, Panier de crabes au chaudron et Passions acides au Havre » Thierry Lepoire signe un quatrième polar « Le mystère du lac Saapunki » publié aux éditions Folle Brise, maison d’édition créée par l’auteur en 2020. Mardi, Sophie Hay de Proxi a accueilli l’auteur. Pour ce nouveau roman, l’auteur qui se rend régulièrement en Finlande, a trouvé que le décor de ces grandes étendues enneigées, désertiques pouvaient être propice à y planter son histoire.

On y retrouve Laurent Duverger, commissaire à la PJ du Havre. Celui-ci décide de décompresser en matérialisant un rêve d’enfant né des lectures que sa mère lui faisait du livre de Tove Jansson « Un hiver dans la vallée de Mounime » et dont les images sont restées à jamais gravées dans sa mémoire. En embarquant à bord du DC8 reliant Paris-Helsinki, le commissaire était loin de se douter que ses vacances dans un cadre idyllique, sous la neige, loin de tous, ne seraient pas de tout repos et que le métier allait le rattraper. En effet, à bord, il retrouve une vieille connaissance, contrariant ainsi son désir de voyager en solitaire, Annukka, Franco- Finlandaise, qui fait appel à ses compétences de fin limier. Se pose alors le dilemme, poursuivre son voyage vers Ivalo au nord de la Laponie comme prévu ou se détourner de son but pour venir en aide au père de son amie, qui se dit victime de plusieurs tentatives d’assassinat. Bien évidemment, le commissaire ne peut se résoudre à ignorer l’appel qui lui est fait. Thierry Lepoire nous embarque dans les nouvelles aventures du commissaire qui nous tiennent en haleine. Comme les romans précédents, l’histoire est écrite à la première personne, c’est Laurent Duverger qui s’exprime, nous plongeant au plus près de l’intrigue, des évènements auxquels le commissaire est confronté. Un bon polar dont il est difficile de s’extraire tant la lecture est captivante mais dont il faudra patienter pour en connaître l’épilogue. En effet; l’histoire se déroule en deux tomes, le deuxième devant paraître en mars prochain. Comme pour Passions acides au Havre, c’est Damien Bouché, auteur et illustrateur, qui a réalisé la couverture. Il est l’auteur notamment de la BD « GIGN » un petit bijou à recommander. Le livre de Thierry Lepoire est en vente notamment à la Galerne, chez Proxi au Tilleul, sur le net en book téléchargeable (FNAC ou APPLE). Les mesures sanitaires ne permettant pas actuellement de prévoir des rencontres avec l’auteur, pour ceux et celles qui désireraient une dédicace, Sophie propose de prendre leurs coordonnées et Thierry reviendra pour leur dédicacer son ouvrage. Un livre à recommander pour tous les amateurs de polar.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.