Accueil » Dans nos communes » Sous les couleurs du Stock Car Club de l’Orne

Sous les couleurs du Stock Car Club de l’Orne

SAINT-JOUIN-BRUNEVAL. Reprise des compétitions de stock car pour Alexandre Dragon et à la clé une deuxième marche.

Pour sa première compétition de stock car de la saison, Alexandre Dragon monte sur la deuxième marche du podium à Lanrelas en Bretagne. Invité par son nouveau club de stock car, le SCC (Stock Car Club) de l’Orne dont le président, Cyrille Sevin, champion d’Europe 2015, n’a pas hésité à recruter Alexandre. Alexandre avait lui aussi participé au championnat d’Europe en 2015 où il avait terminé 3ème au classement général.

Alexandre et son père Philippe n’ont pas tarder à équiper et mettre au point une xsara qu’ils ont équipée d’une motorisation de 406, un moteur de 1L8 16 V, un peu gonflé avec des pièces de moteur RS. Il leur a fallu près d’un mois pour d’abord dépolluer, contré des tubes, les boulonner, souder, les renforcer par des goussets au bon endroit. Et ensuite coup de peinture par Alan Paillette, déco des damiers et pub par Sabrina sa compagne, Alex partit confiant au rendez-vous de Lanrelas. Samedi 25 juin, départ pour rejoindre les potes de stock car « ma famille » comme il dit. Après le contrôle technique, la xsara est validée pour le stock car plus. Sur la piste tout est permis, enfin presque. Et c’est sur une piste en ovale de 250 mètres maxi que s’affrontent vingt pilotes choisis pour leurs expériences, tel que le pilote de sxara N° 31 l’a encore prouvé ce week-end. Pour la première manche, c’est le départ sur la deuxième ligne en 4è position. Les chevaux s’emballent, deuxième virage, la xsara prend déjà la tête. Alexandre ne lâche rien, prend les courbes en travers. A deux tours de l’arrivée, il prend même des risques en doublant les retardataires. La drapeau à damiers tombe devant la xsara, course gagnée ! « J’ai tout donné, même pris des risques pour gagner cette première manche » confie-t-il. A la deuxième manche, placé sur la file de droite, il prend le risque de prendre la courbe à la corde mais déséquilibré par le pilote 610 survenu de sa gauche, Alexandre perd le contrôle, va au talus et abandonne pour casse de cardan. Pour autant, toujours aussi battant. Troisième manche, la xsara, mieux placée (première à la corde). Et quand le drapeau tricolore tombe, le pilote prend tous les risques et sort le premier du virage. A trois tours de l’arrivée, il laisse la porte ouverte au 610 qui le dépasse par la droite. Il paie son erreur et termine deuxième. 4ème manche, il est en 2e position et à côté du 60 et 610, tous trois du même club. Le départ est donné, les trois potes passent le premier virage ensemble et barre la route aux autres. Alexandre réussit à sortir du second virage en tête. Il mène sa barque (normal pour un pêcheur). Tellement excité par cette course, il n’a même pas vu qu’il avait passé le drapeau à damiers en premier. Il fait un tour pour en rien, se loupe en voulant dégager une voiture trop près du talus, où il monte et part en tonneaux. Mais pas d’importance, course gagnée quand même. La casse du cardan le prive de la première marche du podium. Au finish, Alexandre laisse le volant de sa xsara à son mécano Alan Paillette qui prend du plaisir à faire le forcing pour prendre la tête. Chose faite mais Louidjy Popelier le 610 fait le baptême à Alan (terme de pilote) le pousse au talus. Alan résiste en contrebraquant mais la xsara grimpe le talus et part en tonneaux. Cette manœuvre était prévue entre pilotes nous dit Alexandre. Alexandre Dragon est invité à Neuvy-en-Mauges (Maine et Loire) pour la cinquième année pour le championnat des Mauges. Il a été contacté par une équipe de cinéastes pour faire des cascades « des tonneaux » pour un extrait de film sur le stock car qui sera tourné le même jour, et plus précisément le soir après le feu d’artifice, sur la piste de Neuvy. Nul doute que le roi des tonneaux va leur offrir du spectaculaire !

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.