Accueil » Dans nos communes » « Zéro déchet alimentaire à la cantine ».

« Zéro déchet alimentaire à la cantine ».

VILLAINVILLE. Villes, villages et maisons fleuris, un prix spécial décerné à la commune pour son projet pédagogique.

C’est une belle récompense pour la commune qui a participé cette année au concours villes, villages et maisons fleuris et pour les enfants de la classe unique. En effet, un prix spécial leur a été décerné pour leur projet pédagogique sur le gaspillage alimentaire. Martine Viala, maire et Agnès Lenormand, 1ere adjointe, sont allées à la cérémonie au cours de laquelle le président du Département, Bertrand Bellanger, a remis les prix aux récipiendaires. Agnès Lenormand avait parlé du changement de prestataire depuis la rentrée 2021, pour la restauration scolaire, un projet alimentaire mené avec quatre communes, Heuqueville, Mannevillette, Etretat, Saint-Martin-du-Bec.

Les objectifs étaient d’améliorer la qualité de l’assiette, de leur faire découvrir de nouvelles saveurs, de diminuer le gaspillage alimentaire et réduire les déchets. Le choix d’un prestataire local a permis d’utiliser des produits bio et des produits locaux et de qualité, la fabrication est faite maison et élaborée avec des produits frais. L’élue avait souligné que la municipalité travaillait en coopération avec l’enseignante sur les thèmes que sont le tri, compostage, réductions des déchets alimentaires mais aussi du papier. Cette année, les écoliers ont participé au défi assiette vide. Le compostage des déchets de fruits et légumes permet d’obtenir du terreau pour les plantations du potager de l’école mis en place depuis 2021, une initiative de leur institutrice Alexia Lesterlin qui souhaitait amener les enfants à s’investir sur des activités de long terme, prendre soin des plantes, les voir grandir… Ainsi, ils plantent des fraises, radis, salades et ils ont le plaisir de déguster leur production. Cela leur a permis également de faire un lien entre le tri des déchets et le recyclage. Un travail d’équipe, prestataire, agents communaux, diététicienne et élus, qui a porté et porte ses fruits. Le gaspillage alimentaire a reculé de manière significative au vu des pesées réalisées dans plusieurs des cinq écoles et ceci grâce à la qualité des approvisionnements, au passage des repas à quatre composants et à un meilleur dosages des portions, sans oublier le pain, qui n’est plus du pain industriel mais qui est livré tout frais par une boulangerie locale et de la livraison des repas en plats inox qui a permis la suppression des emballages plastiques. Un engagement de tous, qui aujourd’hui se trouve récompensé par ce prix spécial décerné à la commune.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.