Accueil » Dans nos communes » Des invités et des évités !

Des invités et des évités !

HEUQUEVILLE. Le maire Patrick Bucourt rejoint par d’autres élus réagit par rapport aux élections à la communauté de communes.

Le Côte d'Albâtre

Réagir par rapport à ce qui s’est passé lors des élections à la communauté de communes, tel était l’objectif de la réunion qui a rassemblé le maire Patrick Bucourt et son premier adjoint Jean-Claude Deschamps et les maires de Beaurepaire et Saint-Jouin-Bruneval, Grégoire Micaux et François Auber. Retenus par leurs obligations, des élus d’autres communes n’ont pu se joindre comme initialement prévu, mais ce n’est que partie remise, ils sont solidaires à cette démarche. « La com’com est par nature une réunion d’élus qui doivent travailler ensemble sauf que dans le cas présent, dès le départ il y a eu les invités et les évités, des communes exclues et des maires élus par les citoyens écartés au profit de leurs opposants » souligne Patrick Bucourt se référant aux réunions faites en amont des élections. « Je déplore que nous n’avons rien pu faire contre les arrangements entre amis, un mini Yalta pour se répartir les postes ». Patrick Bucourt explique qu’il avait pris le jeudi la décision de se présenter. « J’ai été balayé, 12 voix contre 24 pour Florence Durande » Pour les quatre élus, les différents votes sont éloquents, ils ont confirmé que tout avait été orchestré d’avance. « Ce qui est profondément choquant, pour l’élection du 4e vice-président, Franck Cottard s’est présenté face à Pierre Lemétais, ce qui n’était pas prévu. Il a été rejeté 17 voix contre 22. Or à l’élection du 6e, il a obtenu 33 voix ce qui est contradictoire puisqu’il avait été écarté dès le départ ! » « Comment peut on envisager un travail d’équipe quand déjà on créé des scissions ? » Patrick Bucourt s’interroge si l’ élection du 7e et 8e vice-présidents n’est pas une prime aux perdants des élections municipales. « il y a de quoi s’interroger, comment un candidat (Patrick Delamare) peu connu si ce n’est inconnu peut s’imposer si facilement face à François Auber, candidat légitimement reconnu dans sa commune ? » Les élus se posent aussi la question sur l’utilité d’avoir autant de vice-présidents sachant que la com’com n’a pas de nouvelles compétences.

Incompréhension également au sujet de la future nomination des délégués du SMITVAD, pour moitié issus de la commission des ordures ménagères, ce qui est normal, et de l’autre moitié de délégués qui reverront la taxe des ordures ménagères. « C’est incohérent, ce n’est pas le SMITVAD qui fixe la TOM, mais la Com’com » De plus, pour les maires, Patrick Bucourt avait toute la légitimité pour prendre la commission des ordures ménagères. En effet, Heuqueville a fait figure de pionnière en adhérant au plan de réduction des déchets du SMITVAD en février dernier. C’est la première commune à faire cette démarche et à signer cette convention qui habituellement est actée avec les communautés de communes.

Une carte de visite entachée

Face à cette situation, les élus pensent que ce n’est pas la meilleure façon de se présenter pour aller vers la CODAH. « Si l’on regarde les autres intercommunalités, on peut voir que toutes les villes sont représentées au sein de leur exécutif » En attendant, les élus se voient mal de continuer à adhérer à l’amicale des maires dans un contexte qui est devenu politisé et loin d’être amical !

Résultats des élections :

Présidence : Florence Durande élue avec 24 voix – Patrick Bucourt 12 voix, blanc 3.

Vice-présidents :
1er en charge de la commission finances/budget/fiscalité : Alain Fleuret 26 voix – Patrick Bucourt 12 – blanc 1.
2e en charge de la commission lutte inondation, chemins verts… : Hervé Lepileur 36 voix
3e en charge de la commission des ordures ménagères, déchetterie, développement durable : Bernard Houssaye 24 voix – Patrick Bucourt 14 – blanc 1.
4e en charge de la commission des ordures ménagères , aspect fiscal réforme de perception : Pierre Lemétais 22 voix – Franck Cottard 17.

Membres (dans l’attente des changements des statuts de la communauté de communes pour avoir le titre de vice-présidents)
5e en charge de la commission affaires immobilières , travaux : Eric Mabire 25 voix – Nuls 5 – blancs 8.
6e en charge de la commission jeunesse -loisirs- petite enfance : Franck Cottard 33 voix – blanc 4 – nul 1.
7e en charge de la commission nouvelles technologie , numérique : Patrice Delamare 25 voix – François Auber 10 – blancs 3.
8e en charge de la santé – vie associative : Bertrand Lefrançois

Secrétaire chargée de la communication : Martine Viala
Commission appel d’offres : Eric Mabire, Hervé Lepileur, Patrick Bucourt.

Le Côte d’Albâtre

Share

Un commentaire

  1. lefebvre michel dit :

    Voilà que depuis cette élection de la com’com, nous avons diverses réactions de certains élus qui sont frustrés par les arrangements de ses notables déjà mis en place sous l’autre mandature. J’espère une réaction de certains élus pour rejoindre les opposants de ce système afin que la parole des urnes puisse être respectée et de répondre à ce bidouillage mis en place. Mais iront-ils jusqu’au bout de leur démarche afin que nous puissions croire à une certaine démocratie dans ce monde actuel? Nous ne pouvons tous ne pas être d’accord avec le président de la Codah mais les opposants ont été certainement plus respectés tandis qu’au contraire chez nous on favorise ses amis, qui sans le changement dans le scrutin auraient disparus du .Bon courage

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.