Accueil » Dans nos communes » Quatre vice-présidents supplémentaires à la communauté de communes

Quatre vice-présidents supplémentaires à la communauté de communes

CRIQUETOT-L’ESNEVAL. L’appel d’offre pour la maison médicale va être lancé sans délai.

Le Côte d'Albâtre

Samedi, lors du conseil communautaire sous la présidence de Florence Durande, quatre vice-présidents supplémentaires ont été élus, le 5e Eric Mabire en charge de la commission travaux, le 6e Franck Cottard en charge de la petite enfance, le 7e Patrick Delamare (aménagement numérique)et le 8e Bertrand Lefrançois responsable de la vie associative et santé. La réunion a débuté par l’approbation du procès-verbal de la dernière réunion qui en soit n’appelle pas d’observation mais qui suscite des remarques quant au fond et au nouveau mode de perception des ordures ménagères. Cinq voix s’expriment contre et deux abstentions pour demander la réouverture d’un débat ce qui n’est pas à l’ordre du jour.

Mutualisation, contractualisation :

Florence Durande rend compte des discussions au plus haut niveau sur ces sujets de mise en commun de moyens, sous l’angle de l’instruction des documents d’urbanisme mais également de mutualisation où apparaît en filigrane la question non tranchée par l’Etat du seuil de 20 000 habitants et d’un éventuel rapprochement avec une agglomération. Plusieurs élus souhaitent que l’on opte pour une adhésion au syndicat mixte du Pays Havre/ Pointe de Caux estuaire. En réponse à la question du projet de territoire, Florence Durande propose qu’un groupe de travail soit constitué pour réfléchir à des axes structurants d’intérêts transcommunautaire.

La maison médicale lancée en entreprise générale :

Eric Mabire propose une évolution du dossier et ce afin d’optimiser le financement. François Auber reprend, avec satisfaction la perspective d’un cabinet secondaire à Saint-Jouin et ce sous réserve de l’organisation des médecins. Le nouveau mode de dévolution des travaux ainsi que le recours à l’emprunt sont approuvés à une large majorité, l’appel d’offre va être lancé dans délai.

Lutte contre les inondations et chemines verts :

Hervé Lepileur préconise avec le bureau que les plans départementaux des Espaces, Sites et Itinéraires soit réactivé, ce qui permettra outre le label, de bénéficier de crédits pour l’amélioration des chemins, et que la Comcom émarge au programme innovant de lutte contre les inondations (Angerville, Ste Marie, Fongueusemare). Le conseil approuve la dissolution du syndicat mixte des bassins versants d’Etretat.

Haut débit :

Il est décidé sur proposition de la commission présidée par Patrice Delamare de rejoindre le syndicat mixte Seine-Maritime numérique en qualité d’observateur, à l’instar de la Codah. Un débat s’instaure ne privilégiant aucune formule arrêtée et en concertation avec d’autres collectivités; les partenaires privés seront approchés et la solution antenne hertzienne sera examinée avec soin.

La destruction des ordures ménagères : le trommel de la hausse vertigineuse des coûts :

Pierre Lemetais commente sur le plan technique l’unité de biogaz de Brametot et souligne la hausse substantielle annoncée en matière de prix. Bernard Houssaye estime que les choix opérés sont peu lisibles. Il est à noter au vu des derniers appels d’offres un surenchérissement du traitement, de la valorisation des produits de tri.

Le Côte d’Albâtre

Share

2 commentaires

  1. verkindere dit :

    Comment identifier la date de la rédaction de l’article?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.