Accueil » Dans nos communes » Un passionné du Grand Nord

Un passionné du Grand Nord

CRIQUETOT-L’ESNEVAL. La bibliothèque « La Post’strophe » propose une rencontre avec François Beiger.

Le Côte d'Albâtre

Le dimanche 9 octobre, la bibliothèque La Post’strophe propose une après-midi (film et échanges) sur le thème du Grand Nord, les peuples autochtones animée par François Beiger. Explorateur dans l’âme, François Beiger est un passionné du Grand Nord. Dans les années 80, il s’installe définitivement au Québec. Pendant trois ans il a vécu dans un camp de bûcheron à Clova en plein bois parmi les trappeurs et surtout avec la communauté améridienne des Attikameks. Entre 1993 et 2001, il habite chez les inuits, côtoie toute la faune du canada…En 1995, il crée le premier centre d’interprétation du chien de traîneau et de la nature au Québec avec son élevage de plus de 70 chiens polaires. François Beiger a réalisé de nombreuses expéditions dans les pays du Grand Nord. Au fil des années, il est reconnu comme le spécialiste des chiens polaires, des peuples inuit et améridien. Passionné et engagé , il a créé « La fondation pour la Trisomie » l’association « Handicap, rêves et défis jeunesse ». Il a également fondé l’institut français de zoothérapie et développé le premier institut de formation professionnelle en zoothérapie en Isère. De ses voyages, il a écrit de nombreux récits d’aventures pour la jeunesse ( Ganac, rencontre avec ses cousins Québécois, Amisk le petit améridien…) mais aussi pour adultes notamment « Onze chiens, un homme, une passion » « A la rencontre des inuits en traîneau à chiens » Il est également l’auteur de l’enfant à la médiation animale, éduquer avec les animaux… Une rencontre qui sans nul doute sera passionnante.

Dimanche 9 Octobre à 14h30 à la salle des fêtes
Animation grauite

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.