Accueil » Dans nos communes » De plus en plus de filles adeptes du ballon ovale !

De plus en plus de filles adeptes du ballon ovale !

GONNEVILLE-LA-MALLET. Le rugby, un sport qui plaît aux petits Gonnevillais.


Depuis trois, quatre ans, dans le cadre des activités périscolaires, et avec le département de rugby CD76, le club de rugby du Havre, présidé par Bertrand Lécureur et Raphaël Soreau, intervient à l’école primaire de la commune. Un sport pour lequel les petits gonnevillais crochent bien, ils reviennent enchantés de ces séances. Fort de ce constat, les dirigeants avaient le projet depuis quelques années, d’aller plus loin.

Il a été ainsi décidé de délocaliser samedi après midi, l’entraînement de l’école de rugby sur le stade de la commune. « Nous sommes enchantés de l’accueil réservé par la municipalité » soulignaient Bertrand Lécureur et Christopher Bellenger, secrétaire général. L’objectif était de faire découvrir le rugby aux jeunes, et pas seulement aux garçons. L’école compte d’ailleurs de plus en plus de filles et le club a une équipe féminine qui s’est développée depuis 2000. Les enfants ont montré un bel enthousiasme au cours des divers ateliers qui leur étaient proposés. Pour les plus jeunes ( 4 à 6 ans) l’initiation était surtout axée sur la motricité, apprendre à courir, à zigzaguer entre des plots et point important, à développer l’esprit collectif. Des petits sportifs qui n’avaient pas oublié de mettre leur protège-dents ! Au programme des plus grands, séances de placage, mêlée… sans oublier des petits matches. Une initiaion au Touch’Rugby était également proposée aux adultes. Une bonne expérience qui ne devrait pas en rester là confiait Bertrand Lécureur. « On aimerait en faire deux ou trois dans l’année ». Nul doute que les enfants seront ravis.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.