Accueil » Dans nos communes » « Devenir acteur de sa sécurité »

« Devenir acteur de sa sécurité »

TURRETOT. La réunion publique d’informations sur la démarche « Participation citoyenne » a fédérée une soixantaine de personnes.


Vendredi soir, une réunion publique avait été organisée afin d’informer sur la démarche « Participation citoyenne ». Une soixantaine de personnes avait répondu à l’invitation de la mairie et de la gendarmerie nationale. Instaurée pour la première fois en 2006, la démarche participation citoyenne a pour objectif de sensibiliser les habitants d’une commune ou d’un quartier et à les associer à la protection de leur environnement.

Au cours de cette réunion en présence du maire Bernard Houssaye et des conseillers municipaux, du commandant Meuland chef d’escadron, commandant de la compagnie de gendarmerie de Fécamp et du lieutenant Joret, commandant de la communauté de brigade de Criquetot-l’Esneval, il a été abordé trois thèmes : la participation citoyenne, la vidéo-protection et l’OTV (Opération Tranquilité Vacances) mais plus particulièrement de la participation citoyenne. Le commandant Meuland et le lieutenant Joret ont expliqué ce qu’était la participation citoyenne. Elle permet aux habitants de quartier ou de hameau de s’adresser à un référent pour signaler tout ce qui pourrait leur paraître suspect, mouvements de véhicules inhabitules, de démarchages insolites, de tous faits pouvant permettre aux gendarmes d’intervenir dans les délais les plus brefs et donc de privilégier le flagrant délit. Il a bien été rappelé qu’il ne s’agissait pas de faire de la délation, mais uniquement des faits exposés précédemment. Les principaux objectifs de la démarche sont d’établir un lien régulier entre les habitants d’un quartier, les élus et les représentants de la force publique, d’accroître la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance, de renforcer la tranquilité au cœur des foyers et générer des solidarités de voisinages. Il a été également précisé que le nom du référent ne serait jamis cité ni mentionné sur aucun document. Un échange questions/réponses enrichissant s’est instauré tout au long de cette intervention. En fin d’exposé, le commandant Meuland a indiqué que pour être référent, il fallait déposer sa candidature auprès de la mairie de Turretot. Les demandes des candidats seront examinées par M. le maire et le commandant Meuland. Une convention sera établi à terme entre la mairie et la gendarmerie.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.