Accueil » Dans nos communes » Un dispositif performant

Un dispositif performant

LE TILLEUL Fin de mission pour la brigade équestre après cinq semaines d’intervention sur le territoire normand.


Après cinq semaines de surveillance du littoral, la brigade à cheval va regagner ses quartiers. Jeudi, en présence de Charles Revet sénateur, de Florence Durande, présidente de la communauté de communes, de Claude Lesueur maire honoraire du Tilleul, de ses collègues maires, de M.Neufville, directeur du village équestre qui a accueilli les chevaux, le maire Raphaël Lesueur était heureux d’accueillir le général Arviset, commandant en second de gendarmerie de Normandie et du groupement de gendarmerie départementale de Seine-Maritime, le commandant Nicolas Meuland de la compagnie de gendarmerie de Fécamp, l’adjudant-chef Eric Meslages, les gardes républicains, les gendarmes et les réservistes pour la clôture du poste équestre.

Le canton est l’un des sept territoires à bénéficier de ce dispositif, dispositif mis en place pour la 21ème année. L’édile a remercié plus particulièrement les chefs de poste, le maréchal des logis chef Julien Breuer et le gendarme Alexandre Fortin, l’ensemble des gardes républicains, Alexis Genet, Loïc Lechevallier, Guillaume Fauvel maréchal des logis chef et Jérémy Schweiger, le gendarme Benjamin Ziebel, les gendarmes adjoints volontaires Vanille Vernegeol et Louise Piedfort et les réservistes Charlotte Lesein et Audrey Duridreux. « Votre présence trouve toute sa légitimité dans le véritable soutien que vous apportez à vos collègues des brigades d’Etretat, de Criquetot-l’Esneval et de Goderville. Elle rassure nos concitoyens et créé au fil des années des relations de plus en plus personnelles. Le maire n’a pas oublié de mentionner les stars, les six chevaux de la Garde Républicaine qui les ont accompagnés, Titouan, Tiago, Bagdad, Royalty, Taverny et Cannan. Après avoir rappelé que Claude Lesueur, maire honoraire, était à l’origine de la venue du poste équestre au Tilleul, Charles Revet a exprimé ses remerciements pour le travail effectué, se réjouissant que le poste soit maintenu et qu’il espérait qu’il en continuerait ainsi. Avant que ne soit évoqué le bilan, le général Arviset a remercié les élus « Ce type d’opération ne pourrait se faire sans votre soutien, financier, logistique avec une mention au centre équestre du Tilleul qui a mis à disposition un van, ce qui a permis de faire des patrouilles plus éloignées.. « Un dispositif performant » soulignait-il. Chef de poste pour la seconde partie de la saison, le gendarme Alexandre Fortin a présenté le bilan. Chaque jour, la brigade à cheval a mené des patrouilles, dans les zones à forte fréquentation touristique, sur les zones protégées du littoral, les valleuses, les zones difficiles d’accès pour les véhicules sans oublier leur participation aux évènements festifs, tel le marché nocturne de Saint-Jouin, la fête patronale de Criquetot-l’Esneval, la journée des peintres en liberté au Tilleul. Cent patrouilles auront été effectuées sur l’ensemble des vingt et une communes du canton, renforcées par des patrouilles motorisées. Si aucun délit majeur n’a été constaté, cent soixante infractions ont été relevées notamment en matière de circulation, de stationnement sur des zones protégées du littoral, des propriétés privées… du camping sauvage en divers lieux (certainement accru cette année avec une météo exceptionnelle), des infractions en terme de sécurité (transport de jeunes enfants sans siège réhausseur)… Une mission axée sur la sécurité publique, la protection, le respect de la réglementation à laquelle il faut rajouter la prévention, non mesurable mais qui permet d’éviter les infractions soulignait le général Arviset. Un dispositif qui a fait ses preuves depuis qu’il a été mis en place et que l’on espère voir reconduire l’année prochaine. « Par Saint-Georges, vive la cavalerie ! »

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.