Accueil » Dans nos communes » Des éleveurs plus que passionnés !

Des éleveurs plus que passionnés !

SAINT-JOUIN-BRUNEVAL. L’intérêt pour le salon des animaux de basse-cour ne s’est pas démenti, réussite complète pour la 34e édition.


C’est le rendez-vous incontournable de novembre. Ce week-end, le 34e salon des animaux de basse-cour organisé par la SAPO (Société d’Aviculture de la Porte Océane) a une fois encore été une réussite. Les éleveurs qui viennent parfois de très loin, n’ont pas hésité à prendre la route, pour présenter leurs plus beaux sujets. Le salon a accueilli ainsi cent éleveurs et 1 150 animaux ainsi que le championnat de France du pigeon Carneau. Des éleveurs qui ont à cœur de préserver la diversité des races, de les faire découvrir à un large public.

Beaucoup de travail mais surtout de la passion, une passion qu’on attrape parfois très jeune, comme Nathan Malandain, 11 ans, éleveur de poules Marans qui a attrapé le virus avec son grand-père Michel Loisel. Un autre mordu, Louis Dorey de Saussemesnil, intarissable quand il s’agit de parler de ses sujets, de l’importance de préserver les races, de les respecter. Depuis tout petit, les pigeons l’intéressaient. Un intérêt qui n’a fait que grandir et qui s’est élargi au fil des années aux dindons et grandes volailles. Louis Dorey se déplace beaucoup pour montrer de belles bêtes. Ce week-end, un de ses dindons « Jaspé de Ronquières » a remporté le prix dans la catégorie « Meilleurs sujets ». Quant au public, il est venu très nombreux. Que l’on soit petit ou grand, c’est un plaisir, une découverte enrichissante. Dimanche soir, avant de remettre les prix en présence de Stéphanie Kerbarh députée, Jean-Louis Rousselin, conseiller département, Dominique Grancher maire de Mannevillette, Sylvain Simon, président de la SAPO, a souligné que l’association a fêté ses 30 ans et les 15 ans de partenariat avec la commune de Saint-Jouin. Il a évoqué l’association, fondée en 1988 par Philippe Hartel, qui a présidé pendant vingt ans, et dont l’objectif est la sauvegarde des races de la basse-cour. Une association qui a pris de l’essor, aujourd’hui, elle compte 70 adhérents. Si le salon a voyagé sur la pointe de Caux, Montivilliers, Le Havre, Yvetot, Bolbec, Saint-Jouin-Bruneval, Rogerville, Gainneville, Gonfreville-l’Orcher et retour sur Saint-Jouin-Bruneval où il est désormais bien ancré. Après avoir adressé ses remerciements aux personnalités, aux clubs voisins et amis, aux éleveurs et bénévoles de la Sapo sans lesquels rien n’aurait été possible, à M. Jocelyn Marguerite président du CSRAN et M. Yoann Le Guet président de la SAE pour le prêt des cages, Sylvain Simon a remercié le maire, François Auber pour l’accueil et la mise à disposition des infrastructures, le conseil municipal et le comité d’animations qui apportent leur aide lors de cet évènement. Au nom de l’équipe de la SAPO, Sylvain Simon a remis à François Auber, le prix du meilleur partenariat 2018, prix que le maire a aussitôt partagé avec les membres du conseil municipal. « Quinze ans qu’on travaille ensemble et il se passe toujours quelque chose. La SAPO apporte une riche contribution à la préservation des races, c’est important de les sauvegarder ». L’édile a souligné le bon état d’esprit de l’association et adressé ses félicitations à tous. Stéphanie Kerbarh a remis la médaille de l’Assemblée Nationale à Sylvain Simon, bien que ce ne soit pas une décoration officielle, c’est une façon de mettre à l’honneur une personne. A l’issue de la remise des récompenses, Sylvain Simon donnait rendez-vous pour le prochain salon en novembre 2019, édition qui accueillera le championnat des lapins grande race.

– Prix jeunes éleveurs (-16 ans) : Anaëlle Sablon, Sacha et Nils Ene Levray, Nathan Malandain, Enzo Saint-Martin;
– Grand pix du salon : Yoann Le Guet (volailles), Sébastien Gilles (palmipèdes), Béatrice Castel (lapins), Patrice Boulier (pigeons).
– Grand prix de la ville de St Jouin-Bruneval : Pascal Levaray (bélier français).
– Grand prix de Normandie aviculture : Ludovic Desrousseaux (lapin blanc).
– Prix d’élevage : Sylvain Simon (volailles), Médérick Lallemand (palmipèdes), Béatrice Castel (lapins), Alain Bordenave (pigeons).
– Meilleurs sujets : Louis Dorey (dindon jaspé), Bruno Lomenède (palmipèdes domestiques), Kévin Guérin (palmipèdes ornements), Thierry Planque (volailles grandes races françaises), Sylvain Simon (volailles GR étrangères), Daniel Rose (volailles races naines).
– Lapins grandes races : Oliver Auber (géant blanc du Bouscat).
– Lapins races moyennes : Olivier Auber (Normand).
– Lapins petites races : Sacha et Nils Ene Levray (argenté crème)
– Lapins races naines : Exodie Leroux (nain de couleur).
– Lapins à fourrure caractéristique : Christian Padet (Rex Dalmatien).
– Pigeons de forme française : Patrice Blondel (cauchois maillé rouge à bavette) – Alain Parenti (cauchois bleu barré blanc).
– Pigeons de forme étrangère : Benoït Sablon (Lahore bleu uni) – Claudine Guilbert (Alouette de Coubourg sans barre).
– Pigeons fantaisie : Benoït Sablon (Bouvreuil cuivré bleu écaillé) – Alain Parenti (Frisé blanc).

Championnat de France Carneau et Huppé Picard :
– Classement élevage : Carneau : 1. Villain, 2. Dessay, 3. Watteau, 4. Mayère, 5. Bordenave – Huppé Picard : 1. Théron, 2. Cahu, 3. Devred, 4. Hartel, 5. Marmagne, 6. Barylea.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.