Accueil » Dans nos communes » Bilans, projets et réflexions

Bilans, projets et réflexions

LA POTERIE-CAP-D’ANTIFER Préserver l’intégrité des écoles reste un souci partagé des élus.


Dimanche, la cérémonie des vœux a rassemblé de nombreux élus et administrés. En présence de Charles Revet sénateur, Agnès Canayer sénatrice, Stéphanie Kerbarh députée et des conseillers départementaux, Jean-Louis Rousselin et Florence Durande, le maire, Cyriaque Lethuillier, au nom de l’équipe municipale a présenté ses vœux. L’élu a tout d’abord adressé ses remerciements à son équipe municipale, à ses collaborateurs, aux sapeurs-pompiers, aux gendarmes, aux professeurs du RPI et à l’ensemble du personne du SIVOS pour leur implication dans le fonctionnement des écoles ainsi qu’à Jean-Pierre Recher, directeur des services de la communauté de communes du canton.

Avant de dresser un bilan, l’édile a fait un tour d’horizon sur les évènements qui ont marqué l’année ou à venir, dans le monde notamment concernant le Brexit qui aura lieu le 29 mars prochain, les élections européennes qui se dérouleront le 26 mai, en France tel la démission de Nicolas Hulot qui illustre l’incommensurable tâche qui incombe aux décideurs en matière d’environnement, la crise sociale que traverse notre pays, le désarroi des maires… et au plus proche, la Com’com qui n’est plus. Evoquant le rapprochement avec la CODAH, l’élu a souligné qu’il faudrait se frayer une place dans ce vaste territoire de la communauté urbaine « Le Havre Seine Métropole. « Il nous faudra apprendre les uns des autres pour garantir la proximité, l’équilibre du territoire, la justice territoriale, entre la culture citadine et la culture rurale. Je souhaite également que ce nouveau territoire préserve son agriculture et qu’il ait le souci de la nature ». Puis il a poursuivi sur le bilan de l’année avec ses joies et ses peines, les travaux et actions réalisés tel que le PLU approuvé en mai 2018, la restauration de la mare de la Place avec l’appui du SMBV, de l’agence de l’eau et de la Comcom, un travail sur les économies d’énergie… Par tradition, c’est aussi l’occasion de parler des projets. En 2019, un chantier d’effacement des réseaux est prévu dans le hameau de la place, l’élaboration du Schéma de Défense Extérieur Contre l’Incendie (DECI) va se poursuivre avec le bureau d’étude Audice, la pose de deux cuves réserves incendie sera effectué pour répondre aux exigences du règlement préfectoral (l’une au Presbytère, l’autre à la Place) hameaux prioritaires, des travaux au carrefour de la D940 La Poterie/Sainte-Marie-au-Bosc avec l’aménagement d’un tourner à gauche sont prévus pour l’automne, le réaménagement de l’aire de jeu. Préserver l’intégrité de nos écoles reste un souci permanent partagé avec l’ensemble des élus des quatre communes du RPI. Derniers points abordés, le phare et l’OGS. Concernant le Phare, l’élu a précisé qu’en accord avec la DIRM, le Conservatoire du littoral et le département, le conseil municipal a décidé de saisir Seine Maritime Attractivité pour étudier la viabilité d’une gestion communale de ce patrimoine bâti dans dans sa valorisation culturelle et touristique. Un colloque national des phares sera organisé en octobre à Antifer. Au titre de l’OGS (Opération Grand Site), Cyriaque Lethuillier a précisé que le dossier suivait son cours et qu’il avait été transmis au ministère, informations que lui a transmis Mme Florence Thibaudeau Rainot. « Cette nouvelle étape s’avère primordiale dans l’obtention du label « Grand Site de France ». L’OGS pourrait-il aboutir en 2019 ? C’est tout ce que nous espérons, mais nous restons lucides. Il faut en en moyenne dix à douze années pour obtenir un label Grand Site de France. Nous rentrons dans la 8e année du processus de labellisation pour l’OGS des falaises d’ Etretat-Côte d’Albâtre. Rien n’est impossible pour 2019 » L’élu a terminé en ajoutant que l’on faisait déjà parti des sites en inscription, ce qui démontrait que le dossier était déjà sur de bons rails et que le plus important était le programme d’actions de ce projet autour de l’enjeu fédérateur qu’est le paysage.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.