Accueil » Dans nos communes » Le fruit d’une forte mobilisation

Le fruit d’une forte mobilisation

ETRETAT. Le cabinet médical a été officiellement inauguré.

Catherine Millet, maire, l’avait annoncé lors de ses vœux. La pérennité du cabinet médical était désormais garantie pour les années à venir. Samedi, en présence de Stéphanie Kerbarh députée, d’Agnès Canayer sénatrice, Charles Revet sénateur … la municipalité a officiellement inauguré le cabinet médical.

« C’est avec une certaine fierté que nous inaugurons ce jour, ce cabinet médical occupé par les docteurs Lardans-Sanogo, Czerwinski, Descamps et Dumesnil que nous avions eu le plaisir d’accueillir dès juillet 2018. Catherine Millet les a remerciés d’avoir été sensibles à l’appel de détresse. « Nous sommes fiers aussi car ce projet de cabinet médical est le fruit d’une forte mobilisation de la municipalité au cours des deux années passées pour maintenir une présence médicale sur Etretat qui puisse également concourir à la satisfaction des besoins sur notre bassin de vie ». L’édile a expliqué qu’il avait fallu avoir de forts arguments pour inciter cette installation de médecins car malgré plusieurs démarches, malgré diverses campagnes d’information sur des supports spécialisés, malgré plusieurs contacts et entretiens avec des associations de praticiens, les résultats n’avaient pas été au rendez-vous immédiatement. Aussi, la ville d’Etretat a décidé de se donner les moyens de cette quête. « Nous avons choisi d’acquérir le cabinet médical vacant depuis décembre 2016, particulièrement bien situé dans Etretat. Nous avons rénové l’ensemble des locaux de consultation et investi dans du matériel (bureaux, tables d’examens, armoires de rangement, fauteuils et accueil pour un futur secrétariat ». L’élue souhaite que les habitants s’emparent de cet outil performant afin de poursuivre ensemble, la construction d’une offre de soins correspondant aux attentes. « L’effort que nous faisons, est un enjeu de première importance car certes, cela bénéficie désormais à nos administrés, mais de manière plus large, à toute la population du territoire. Cette réalisation est la première mais il ne faudrait pas qu’elle soit la dernière, car des bureaux regroupant des professionnels de santé sont prévus dans notre projet de logements sur les deux terrains de tennis ». L’édile souhaite sincèrement que son appel soit entendu auprès de l’association s’opposant systématiquement de manière bloquante au projet de constructions sur les tennis incluant l’offre de soins d’intérêt général, vital pour la commune et ses habitants.

Un devoir d’élu

Catherine Millet a souligné que réduire les inégalités de santé et assurer la pérennité dans le temps des professionnels de santé de ce territoire était un devoir d’élu. « Je tiens également à souligner que notre démarche opiniâtre a reçu le soutien inconditionnel des plus hautes autorités de l’Etat, M. Edouard Philippe, premier ministre, Mme Agnès Buzyn, ministre de la santé, de la députée Stéphanie Kerbarh, des sénatrices Catherine Morin-Dessailly (excusée lors de l’inauguration) et Agnès Canayer. « Je tiens à remercier toutes ces personnalités de cette attention particulière pour Etretat ». L’élue a renouvelé ses remerciements au Docteur Philippe-Emmanuel Ades, conseiller municipal , délégué à la santé, pour son investissement personnel dans cette recherche de médecins. Quant aux patients, c’est avec soulagement qu’ils ont revu l’ouverture du cabinet médical.

Le Côte d’Albâtre

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.