Accueil » Dans nos communes » Le travail et la passion d’une vie !

Le travail et la passion d’une vie !

TURRETOT. En quarante années, Jean-Claude Quellien, professeur au Judo Club, aura formé cent-vingt-trois ceintures noires.

Cela fait treize ans que Jean-Claude Quellien, professeur diplômé d’Etat, 5e Dan de judo, exerce à Turretot. Mais en réalité, il totalise quarante ans d’enseignement qu’il a exercé dans dix-sept clubs dont sept créés par ses soins. Jean-Claude Quellien a été lui-même compétiteur de niveau national et international militaire, arbitre national au bout de trente ans d’arbitrage, puis toujours en exercice comme juge « Kata » et expression technique. Ses nombreux stages nationaux et stages au Japon lui donne toujours la même envie de transmettre.

Pour bon exemple, ces deux nouvelles ceintures noires à Turretot cette semaine, ce qui porte à cent-vingt-trois ceintures noires formées par Jean-Claude Quellien depuis 1979. Il a également formé onze élèves au diplôme de professeur de judo dont cinq sont devenus de « Hauts gradés ». Sur le plan sportif, en cette fin de saison, en 40 ans, dix-neuf de ses élèves ont été médaillés de bronze au National, sept ont été vice-champion de France et il a obtenu cinq titres de champion de France. Rien qu’avec Turretot (licences Dojo Maritime), pour cette saison 2018/2019, le bilan sportif est plus qu’honorable avec cinq ceintures noires, un arbitre F1, deux médailles d’argent et trois de bronze au National sur différents championnats de France et trois classés 5e sans oublier deux participations Européennes avec deux places de 5e. A noter : quinze judokas de Turretot totalisent pour la saison, vingt-neuf places nationales, six benjamins médaillés au championnat de Normandie dont trois titrés… onze poussins classés au Départemental dont sept en or. Toujours modeste et dans l’ombre de ses résultats, Jean-Claude Quellien prétend que l’on peut faire mieux ! Et lorsqu’on lui demande quelle est sa recette, « Travail, toujours travail, encore travail » c’est ce qu’il insuffle à ses élèves. Etant en pré-retraite de la fonction publique, Jean-Claude Quellien repart à fond dans le judo avec plein de projets dans le bel outil qu’est le dojo de Turretot en commençant avec la venue, vendredi 21 juin, de son ami d’enfance, Pierre Le Friant, ceinture rouge et blanche 7e Dan. Un retour aux sources avec un haut gradé pour lancer la saison prochaine.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.