Accueil » Dans nos communes » Un long périple !

Un long périple !

FECAMP. Une trentaine de personnes ont acccompagné le départ pour un tour du monde à la voile de Vincent Coquerel et de son fils Jérémy, deux étretatais.

Vendredi soir, il y avait de l’émotion sur le ponton à Fécamp. Une trentaine de personnes, amis, famille, potes de surf, de pêche, le maire de Saint-Jouin-Bruneval, François Auber et son épouse, ainsi qu’ Alexandre Dragon son ex matelot de l’Etoile II, Philippe Dragon, était présente pour saluer le départ de Vincent Coquerel et de son fils Jérémy, 18 ans. « Ca va changer mes habitudes de ne plus côtoyer Vincent » confiait Philippe Dragon, président des pêqueux d’Antifer, lui qui allait presque tous les jours sur le ponton d’Antifer pour échanger une blague ou parler de bricole de bateau ou s’informer d’une petite trace de pêche. Tous s’étaient groupés au bout du ponton devant le Barracuda, leur voilier de 16 mètres, pour un dernier verre.

Chacun a pu monter à bord pour la visite de l’appartement flottant de Vincent. Ces deux étretatais ont en effet entrepris de faire un tour du monde à la voile. Pendant un mois et demi, ils sont accompagnés de Wilfrid Vanheckhoet (un pote de surf), pompier à Etretat. Marin pêcheur, Vincent Coquerel vendait une partie de sa pêche depuis dix ans sur le p’tit marché de Saint-Jouin-Bruneval. Depuis sept ans, Vincent préparait cette expédition. « Le jour J est arrivé » confiait le skipper qui connaît bien la mer en tout temps. A 20h 45, le moteur de manœuvre démarre. L’émotion est à son comble quand le Barracuda s’écarte du ponton, les larmes coulent pour les plus proches et les plus sensibles, émotion aussi du côté de l’équipage du voilier. Un demi-tour, Vincent met la petite voile, Jérémy à la barre pour la prise du chenal et la sortie du port. A 21h, le voilier passe la jetée. Amis et famille quittent le ponton pour se rendre en bout de jetée pour un dernier salut. Même « Pays » un pote de pêche de Vincent le salue à sa façon, avec sa corne de brume. Quelques instants plus tard, chacun peut apercevoir le Barracouda disparaître vers les horizons. Un long périple en direction de l’Ecosse, des îles Féroé, de l’Islande, du Groenland, Terre-Neuve et enfin New-York où Wilfrid quittera ses amis. Le voyage se poursuivra en direction des Antilles, du canal de Panama pour rejoindre le Pacifique, puis la côte ouest américaine, Hawaï, la Polynésie française. Le retour est prévu en 2022. Bon vent à eux. Et si vous souhaitez suivre leur traversée : AIS BARRACUDA 22790820.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.