Accueil » Dans nos communes » Une sixième place

Une sixième place

SAINT-JOUIN-BRUNEVAL. Alexandre Dragon sur la ligne de départ du championnat de France de stock-car à Neuvy-en-Mauges.

Ce week-end, se déroulait la 38e édition de stock car à Neuvy-en-Mauges où plus de deux cents pilotes, venus des quatre coins de France, étaient au rendez-vous. Invité par Jean-Paul et Marie-Rose Métais, président du Stock Car Club Ouest Océan, le saint-jouinais, Alexandre Dragon, licencié au Club du Pays de Caux, ne pouvait manquer cette compétition, lui le passionné et même mordu de ce sport mécanique. Sachant que pour le championnat « de coupe de France » afin d’assurer une égalité parfaite, il est obligatoire de se présenter au contrôle avec une voiture « neuve » comme on dit dans le jargon du stock car.

C’est à dire sans bosse, avec une belle peinture, même pour certains, les pare-chocs, phares, rétros peints en bleu blanc rouge tel que la 205 de Alex et sans oublier bien sur avec tous les points de sécurité demandés par la FIMO lors du passage au contrôle. Bien déterminé, Alexandre est parti rejoindre la grande famille du stock car accompagné de Raphaël Vallet, également du SCCPC, venu comme pilote pour une première coupe de France. « Une très bonne expérience car c’est du spectacle avec une belle piste » confiait Raphaël (N° 784). Un avis partagé par Philippe, Gaëtan, Jacko, Bruno. Une bonne trentaine de normands s’était déplacer pour suivre cette compétition et admirer les pilotes chevronnés. Un super stock car avec une organisation d’exception, un superbe accueil. « Du jamais vu » pour certains. Du beau spectacle pour les 5000 personnes qui avaient pris place autour de la piste. Pendant deux jours, les pilotes se sont affrontés, au programme, dix séries de dix-huit voitures en six manches, trois séries de tonneaux en six manches de quatre minutes… avec classement sur la piste et par série par tirage au sort lors du passage du contrôle. Alexandre se classe en 2è série de six manches avec sa 205 «neuve» portant le numéro 731, son numéro hors club. « Donc une bagnole à former, mais après ça va tout seul » confie le pilote. A l’issue du week-end, il termine 6e avec quarante-deux tonneaux comptabilisés. « J’aurais pu faire mieux si j’étais venu avec ma « mémère » porte-bonheur qui comptabilise 322 tonneaux. Certains la disent morte, moi je compte sur elle pour monter encore bien des fois, sur la première marche du podium ». La soirée du samedi s’est terminée par un superbe feu d’artifice tiré en direction de la piste et suivi d’une soirée disco. La manifestation s’est clôturée par la remise de coupes, trophées et fleurs remis par Marie-Rose et Jean-Paul. Le trophée de la coupe de France 2019 en vitesse est revenu à Guillaume Chéné, fils de Eric Chéné, vainqueur de la coupe de France 2018. La relève est assurée !

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.