Accueil » Culture » Un moment enchanteur

Un moment enchanteur

GONNEVILLE-LA-MALLET. Le concert de fin de stage d’orchestre d’harmonie a été ovationné par l’auditoire.

Dimanche, la halle au blé était comble et les retardataires ont du se contenter de rester debout. Organisé par l’Union Départementale des Sociétés Musicales de Seine-Maritime présidée par Pascal Piedefer, le concert de fin de stage d’orchestre d’harmonie placé sur le thème « Bienvenue à l’opéra » s’annonçait exceptionnel. Il l’aura été et bien au-delà.

Un véritable enchantement, du début à la fin, pour l’auditoire subjugué par les musiciens qui ont interprété avec maestria un répertoire avec des extraits d’œuvres prestigieuses, magnifié par l’apport de sublimes voix, de talentueux chanteurs issus de l’atelier Mélodia, Dominique Cuvelier, baryton basse, Edith Vincent, soprano, Anaïs Le Garrec soprano colorature et Anna Mercado. Bonheur et émotion auront été palpables tout au long de ce concert sous la direction de Michel Dissegna. Du bonheur aussi pour les musiciens qui pendant quatre jours ont participé à ce stage sous la direction artistique, musicale et pédagogique de Michel Dissegna, professeur de clarinette et directeur des orchestres symphoniques au Conservatoire de Musique, de danse et d’art dramatique de Brest. Des stagiaires qui ne tarissent pas d’éloges et sont déjà prêts à le suivre l’année prochaine. Même si ce stage a demandé beaucoup de travail, de concentration, du plus petit au plus grand, ils sont revenus enchantés, reconnaissants envers ce grand monsieur qu’est Michel Dissegna. « Il dégage une aura bienfaisante et une humanité naturelle. Discret, modeste, il porte une attention particulièrement à ses stagiaires ». Un moment délicieux pour le public parmi lequel le maire Hervé Lepileur et des élus du canton, qui a débuté sur les Noces de Figaro et qui s’est poursuivi sur des œuvres de Mascagni, Bizet dont l’air du toréador, Berlioz, Mozart, Bellini, Verdi… pour s’achever sur une œuvre de Puccini « Nessun Dorma de Turandot » et sous les acclamations d’un public ravi. Magnifique, merveilleux, exceptionnel, autant d’éloges que l’on pouvait entendre à l’issue du concert qui a mis à l’honneur cinq chefs issus des sociétés musicales de Seine-Maritime, Pierre-Antoine Caboufique, Sophie Cressent, Jérémy Marc, Nicolas Simon et Yves Tesnière.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.