Accueil » Dans nos communes » Un devoir de mémoire

Un devoir de mémoire

LE TILLEUL. La municipalité, les Anciens Combattants ont rendu hommage aux Morts pour la France.

Lundi, la commune s’est associée à la Journée nationale de commémoration de la Victoire et de la Paix. Devant le monument aux morts, après avoir déposé une gerbe, le maire Raphaël Lesueur a fait lecture du message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées. Message à la mémoire de tous ceux qui ont combattu pour la liberté, notre liberté.

« C’était il y un siècle. Un an après la fin des combats de la Grande Guerre, le 11 novembre fut le premier de la paix retrouvée. Désormais, le silence domine où l’orage d’acier a tonné avec fureur. Il règne sur d’innombrables champs de bataille qui ont charrié un si long cortège de morts, de mutilés, de blessés et de traumatisés… ». Un message qui se termine sur l’hommage particulier rendu en ce jour aux soldats morts pour la France en opérations extérieures. « En inaugurant un monument national en leur mémoire, le Président de la République inscrit dans la pierre comme dans les mémoire, la reconnaissance pleine et entière de tout un peuple pour ses combattants. Haut Lieu de la Mémoire Nationale, ce monument aux morts pour la France en opérations extérieures, est aussi un rappel : la préservation de notre indépendance, de notre liberté et de nos valeurs repose sur ceux qui ont donné leur vie pour les défendre ». A l’issue, le maire a cité les cinq noms : Premier maître Alain Bertoncello, commando Hubert, mort pour la France au Burkina Faso le 10 mai 2019, Premier maître Cédric de Pierrepont, commando Hubert, mort pour la France au Burkina Faso le 10 mai 2019, Médecin principal Marc Laycuras, 14e centre médical des armées, mort pour la France au Mali le 2 avril 2019, Brigadier Erwan Potier, 501e régiment de chars de combat, mort pour la France à Rouen le 21 mai 2019, des suites de blessures reçues au Liban, Brigadier-chef Ronan Pointreau, 1e régiment de Spahis, mort pour la France au Mali le 2 novembre 2019. A l’issue de la cérémonie, l’association des anciens combattants avait organisé un déjeuner au restaurant Le Tilleulais. Vingt-cinq personnes ont partagé ce moment de convivialité.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.