Accueil » Dans nos communes » Une commune attractive

Une commune attractive

CUVERVILLE. Le maire Pierre Lemétais briguera un 3e mandat en mars prochain.

Vendredi soir, entouré de son équipe, le maire Pierre Lemétais a présenté ses vœux aux nombreux cuvervillaises et cuvervillais présents. Par tradition, la cérémonie des vœux est l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et de présenter les projets. A deux mois des élections, l’édile a souhaité faire preuve de sobriété, en commençant par une rétrospective de l’année. Une année avec ses peines, trois décès, et ses joies, cinq naissances, Hugo, Cléa, Lucien, Domitille et Robinson. Au 31 décembre dernier, la commune enregistre 356 cuvervillais, un chiffre stable soulignait le maire.

« Mais on constate un renouvellement de population assez important avec un nombre d’enfants conséquent. Je crois que l’on peut dire que Cuverville, même sans école ni commerces, reste une commune attractive et pour qu’elle le reste quelques travaux ont été effectués en 2019. Pierre Lemétais a évoqué les travaux de l’église (subventionnés à hauteur de 80 %), la première tranche d’effacement des réseaux, la défense incendie renforcée avec la pose d’un poteau incendie à l’entrée du bourg et une réserve de 45 m³ posée au Moulin, soit une vingtaine de maisons désormais protégées. Puis l’élu est revenu sur la création de la communauté urbaine Le Havre Seine-Métropole. « Après un an, les choses se mettent en place et on entrevoit mieux les conséquences pour la commune. On peut estimer globalement que cette fusion est positive. Le bémol, si bémol il doit y avoir, c’est peut-être un certain manque de concertation entre les service de la CU et les élus des communes les plus rurales, je pense en particulier à Filbus… On peut espérer qu’à l’avenir, les choses aillent en s’améliorant ».

Projets

Pierre Lemétais s’est ensuite tourné vers l’avenir, évoquant les projets 2020 déjà actés notamment des aménagements de sécurité sur la RD 239 avec une écluse définitive et un radar pédagogique, des effacements de réseaux au Moulin, au Daguet et impasse Paul Valéry ainsi que l’implantation d’une réserve incendie pour protéger l’est du bourg, soit une quinzaine de maisons et ceci grâce au don d’une parcelle de terrain par la famille Coufourier. « Il appartiendra à l’équipe élue en mars prochain de programmer d’autres réalisations. Ce que je peux affirmer, c’est que sans endettement, avec des fonds de réserve confortable et désormais l’aide de la CU, il sera possible d’investir sans solliciter les contribuables ».

Les prochaines élections

Après avoir adressé ses remerciements à son équipe, aux agents de la commune, aux représentants du tissu associatif, Pierre Lemétais a souhaité ajouter quelques mots un peu plus personnels. « Depuis douze ans que je suis maire de Cuverville, j’ai eu beaucoup de motifs de satisfaction. J’ai rencontré des gens dévoués à la collectivité ne ménageant ni leur peine ni leur temps. Je me suis beaucoup enrichi intellectuellement au cours de ses douze années mais il y a eu aussi des moments plus difficiles, des déceptions parfois même peut-être du découragement. Aussi je m’interrogeais sur la pertinence d’un troisième mandat. Ne serait-il pas le mandat de trop ? Dans de nombreuses communes voisines, les maires ne se représenteront pas en mars. Pour ma part, assuré du soutien de nombreux conseillers sortant mais aussi d’habitants de Cuverville, j’ai décidé de proposer aux Cuvervillais de m’accorder à nouveau leur confiance en mars prochain ». A l’issue, chacun a partagé le verre de l’amitié.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.