Accueil » Dans nos communes » « Etretat, Croire et Oser » une équipe motivée

« Etretat, Croire et Oser » une équipe motivée

ETRETAT. André Baillard et ses colistiers souhaitent redonner cohésion, qualité de vie et animation à leur village.

André Baillard mène la liste « Etretat, Croire et Oser » pour les prochaines élections municipales. Samedi, dans les salons du Dormy House, André Baillard et ses colistiers se sont présentés et exprimé leurs motivations, leurs orientations, leur engagement. Pourquoi se présente-t’il, pourquoi ils le suivent ?

André Baillard :

Depuis le mois de juin dernier, vous avez été nombreux à m’interpeller, m’invitant à créer une liste et me présenter aux prochaines élections municipales. Après mûre réflexion, je conduirai la liste « Etretat, Croire et Oser » les 15 et 22 mars prochain avec une équipe motivée, d’une grande diversité d’âges, de professions, de compétences, souhaitant redonner cohésion, qualité de vie et animation à notre village. Ces derniers temps, j’ai échangé avec quelques parents ayant de jeunes enfants dans le but de comprendre comment les garder au village afin de maintenir des structures d’accueil dynamiques comme l’école !… Rien n’est fatalité, l’écoute est primordiale ! Il nous faut réorganiser la vie sociale et culturelle, donner le goût de vivre « pleinement » à Etretat. Depuis de nombreuses années, comme beaucoup d’Etretatais, j’ai constaté un changement dans le flux touristique qu’il faut maîtriser, phénomène qui touche aussi toute la côte normande. Habitants et commerçants ont besoin du tourisme : pour cela nous devons concilier notre vie avec une activité touristique mieux gérée procurant notamment des emplois, des ressources financières pour la collectivité. C’est parce que je crois en ce que je fais, que j’ose aller jusqu’au bout de ce que j’entreprends et que des Etretatais croient en ce que je fais et osent me suivre. D’où le thème de notre campagne  » Etretat, Croire et Oser  » ».
Pour Etretat, il faut « Croire et Oser » aux projets que je mettrai en œuvre avec mon équipe et AVEC VOUS ». D’autres sujet font partie de ses préoccupations premières : Urbanisme, circulation et mobilités diverses, gestion de l’image d’Etretat en Normandie. « Des pistes s’ouvrent à nous chaque jour et … Tout vient à point qui sait attendre ! Etretat est une perle dans un écrin, encore faut-il vouloir et savoir la faire briller ! Vous et nous, refaisons Etretat, Croyez en nous et Osez nous… »

Les colistiers d’André Baillard ont expliqué pourquoi ils l’avaient rejoint.

« Depuis son retour dans son village natal, André n’a jamais cessé de prouver son Amour pour Etretat. Avec son expérience, son dynamisme et son implication dans la vie associative, il a mené à bien la venue de la patrouille de France, la visite des plages du Débarquement avec les enfants de l’école… Par ses écrits « Etretat des hommes et des pierres » il nous fait redécouvrir la vie du village. Soucieux du devenir et du bien-être de notre village, il s’est impliqué dans le grand débat national sur le thème de la transition écologique. Plus récemment, il a attiré l’attention sur le lieu d’implantation d’épuration commune aux villages voisins qui risquerait de nous être préjudiciable en cas de panne ou évènement climatique. L’incendie de notre station d’épuration cet été, a marqué les esprits par ses conséquences et a justifié son engagement. Pour Etretat, rejoignez nous »

Composition de la liste :

André Baillard, major des troupes de Marine, Catherine Villain Jacob, retraitée de la fonction publique (mairie), Bernard Le Damany, major de gendarmerie, Estelle Séraphin, chef d’entreprise, Serge Razzi, agent technique diéséliste, Aurélie Delahais, assistante maternelle agréée, Joël Jacob, major de gendarmerie, Agnès Dherbecourt, retraitée de l’agriculture, Edmond Diatta, comptable en entreprise, Mireille Bénard, retraitée d’entreprise, Bernard Dherbecourt, retraité de l’agriculture, Marie Continsouzas, retraitée de l’Hostellerie, Alexandre Lambert, chef d’entreprise BTP, Véronique Lemétais, responsable commericale, Michel Jaquet, cadre d’entreprise, Françoise Carpentier, retraitée d’entreprise, Sylvain Chouquet, serveur Hostellerie.

Le Côte d’Albâtre

Share

Un commentaire

  1. Baillard dit :

    Merci Bernadette de cette publication qui reflète bien nos idées…

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.