Accueil » Dans nos communes » Un projet de giratoire

Un projet de giratoire

HEUQUEVILLE. Afin de remédier à la dangerosité du carrefour situé sur la RD 940, des propositions d’aménagement ont été étudiés.

Une réunion sur la dangerosité du carrefour entre la RD 940 (Le Havre-Etretat) et la RD 111 (Saint-Jouin-Mannevillette) s’était tenu en septembre dernier à Heuqueville entre les services de la Direction des Routes du Département et les maires des communes concernées, Patrick Bucourt, Dominique Grancher et François Auber. Patrick Bucourt, maire d’Heuqueville avait alerté sur la dangerosité de ce carrefour et un premier rapport avait déjà été établi en 2009. Ce carrefour, fortement accidentogène est connu par tous et il est nécessaire de le sécuriser.

Un jeune motard était décédé en juillet 2017 alors que la vitesse limite était respectée. Il avait été convenu qu’un aménagement était indispensable pour la sécurité des utilisateurs, automobilistes, motocyclistes et autres. Une étude a été menée par les services du Département et présentée aux élus la semaine dernière. Quatre propositions d’aménagement ont été étudiées dont trois giratoires et il ressort qu’il va falloir acquérir un peu de terrain pour la réalisation de ce projet. Les élus ont été satisfaits de cette présentation et ont une préférence pour l’un d’entre eux qui présente une sécurité renforcée. Le projet sera présenté prochainement au conseil municipal où le choix définitif sera acté par les élus. La délibération sera renvoyée très vite au président des infrastructures du Département, Alain Bazille, qui pourra lancer la suite du programme. Les maires remercient les services du Département pour le travail effectué et les solutions proposées. Il reste maintenant la réalisation et le calendrier à finaliser.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.